Ushuaia et El Calafate en 7 Jours

Nous voyagerons entre les deux point importants de Patagonie: Le Parc National de Terre de Feu et le Glacier Perito Moreno, respectivement Ushuaia et El Calafate. Mais comment passerons de l'une à l'autre? Tout simplement par la route. A la différence des voyages classique nous pourrons ainsi nous rendre compte de la véritable transition entre la Cordillère des Andes depuis le Bout du Monde et la patagonie déserte et robuste qui nous accompagnera tout le long du chemin à El Calafate.

Ushuaia et El Calafate en 7 Jours

7 jours - 6 nuits

Ushuaia et El Calafate en 7 Jours

7 jours - 6 nuits

  • Logement en Base Double avec Petit-déjeuner
  • Transfert IN/OUT Aéroport - Hôtel
  • Excursions groupées
  • Guide espagnol et anglais
  • Billets des vols intérieurs inclus
  • Admission aux Parcs Nationaux, Réserves et Musées inclus
  • Coordination permanente
  • Repas pas inclus

Jour 1 - Arrivée à Ushuaia

Arrivée à l'aéroport d'Ezeiza, à Buenos Aires. Transfert à l'aéroport de Buenos Aires. Accueil à l'aéroport d'Ushuaia et transfert à l'hôtel.

Jour 2 - Navigation Classique sur le Canal de Beagle & Parc National Terre de Feu et et le train de la fin du monde

Navigation Classique sur le Canal de Beagle

Nous effectuerons un parcours sur le Canal de Beagle. Notre point de départ sera la Baie d’Ushuaia, située aux rives de la ville du même nom, en pénétrant dans le canal par le Paso Chico. Autrefois, le pasteur Thomas Bridges disait que " Baie d’Ushuaia " voulait dire " Baie de l’eau calme " ou " Baie qui pénètre vers le couchant ". Le Canal Beagle, situé au sud de la Grande Île de Terre de Feu, est d’origine glaciaire et possède une aire de 180 Km. Il communique les Océans Pacifique et Atlantique. Baptisé par le Capitaine Fitz Roy, en hommage à l’embarcation " Beagle " sur laquelle ils découvrirent ce canal en 1830, avec le Tenant Murray. Il est constitué comme frontière politique entre l’Argentine et le Chili.

Aussi bien dans la Baie d’Ushuaia que sur le Canal Beagle, nous pourrons observer une grande diversité de faune marine, des oiseaux tels que des labbes, des albatros à sourcils noirs, des Cauquenes, des goélands dominicains, etc. La traversée atteint le Phare Les Éclaireurs, qui possède une tour tronco-conique d’une hauteur de 11 mètres et 22.5 mètres sur le niveau de la mer. Le nom de ce phare a été donné par le Capitaine Luis Fernando Martial en fonction du lieu où il est situé: Les Éclaireurs. La promenade continue en direction de l’observatoire de l’Île de los Lobos Marinos, où nous verrons des loups de mer à une et deux sortes de poils et une colonie de cormorans. Nous pourrons observer de près l’environnement où vivent ces mammifères. Nous continuerons notre parcours en naviguant jusqu’à l’Île de los Pájaros, où est située une colonie de cormorans de Magellan et Impériaux. Nous profiterons de plus de 20 espèces d’oiseaux de mer. Les deux îles font partie de l’Archipel Bridges.

Descente Optionnelle sur les Îles Bridges: Pendant cette navigation, on peut également demander la descente, pour y effectuer un trekking d’une demi-heure avec l’aide d’un guide par les sentiers de l’une des îles Bridges, pour arriver jusqu’aux Concheros Yámanas.

Parc National Terre de Feu et et le train de la fin du monde

Nous aborderons le train de la fin du monde qui se trouve dans les dehors du Parc National Terre de Feu, où nous commencerons notre trajet dans la Station Centrale jusque arriver à la Station du Parc National Terre de Feu. Nous aurons l'excellente opportunité de connaître le Ferrocarril Austral Fueguino (ferroviaire). Ce train transite une des routes qui, anciennement fut conçue par milles pénitenciers comme une des routines périodiques, dans les forêts légendaires. Le voyage commence sur le terre-plein que les mêmes prisonniers firent il y a plus de 100 ans.

Passant par le Cañadón del Toro, pour ensuite monter une pente qui rôde la Rivière Pipo, jusque arriver à la Station "La Cascada de la Macarena", où il nous seras possible de descendre jusqu'à la restauration d'un campement indigène ou bien opter d'apprécier l'incroyable vue panoramique de la source de la cascade. Le sifflet du train nous annonce que nous devons continuer notre trajet pour ainsi atteindre la zone subantarctique de la forêt. Serpentant la Rivière Pipo et bordant la zone de gisements où une certaine mousse pousse, connue comme le Sphagnum, le train finalise son trajet en arrivant à la Station du Parc, où nous serons attendu pour continuer notre voyage dans le Parc.

Le Parc National Terre de Feu, qui fut fondé en 1960, se trouve dans la région des forêts patagoniques et de la Cordillère Andine. Notre chemin continu vers la Baie Ensenada où nous pouvons observer les Îles Redonda et Estorboqui qui se trouve face au Monts Nevados de la Cadena Sampaio au Chili. Enfin nous arriverons au Lac Roca. Nous poursuivons le parcours, accompagné d'une forêt de lengas, ñires et griottiers jusque arriver au pont de Río Lapataia, zone idéale pour effectuer du trekking vue qu'il y a divers sentiers à parcourir: Paseo de la Isla, Lago Roca, Laguna Negra, etc.). Après un certain temps, le chemin se fait sinueux en passant par les Lagons Verde et Negras. Cette dernière est une imposante gisements en formation permanente, jusqu'à aboutir dans la Digue des Castors qui nous guidera dans notre chemin vers la Baie Lapataia. Dans ses côtes résident des canards, cauquenes (oie ansériforme), canards, chorlos (oie) et différentes espèces d'oies aquatiques. Dans le parc il est possible d'apercevoir des vestiges indigènes abandonné par les Yámanas (ancienne tribu): des accumulations de valves de mollusques et d'autres animaux qui faisaient parti de leur diète alimentaire.

Jour 3 - Lacs Fagnano & Escondido

Nous nous dirigerons vers le Lacs Escondido ou Lagon Escondida. Celui-ci, se reconnaît aussi dans la Cordillère des Andes en plein cordon fueguino (fueguino: feu), où nous pourrons admirer les attrapantes vues des forêts garni de ñires (arbre), lengas. Aussi nous pourrons observer les vallées attrapées par les gisements de carbon et fossiles comme est le cas des Vallées Carbajal, Las Cotorras et Tierra Mayor. Dans le trajet, un des sites les plus remarquable est le Paso Garibaldi, qui se trouve à moins de 500 mètres sur le niveau de la mer, endroit où se confondent les Andes fueguinas avec les lacs. Ici, où se croise la Cordillère, nous pourrons profiter d'une vue spectaculaire des Lacs Escondido et Fagnano. À partir de ce point, la descente commence sur la côte du Lac Escondido, nous passerons par la Hostería Petrel, pour ensuite continuer la route vers les aserraderos (scieries).

Plus tard, nous partirons vers le nord vers un "miroir" d'eau: Le Lac Fagnano, considéré comme le plus vaste de l'Île de Tierra del Fuego, avec ses 100 kilomètres de longitude, internationalement connu, par la pratique de pêche dans les lieux. Anciennement, les Onas (Tribu amérindienne qui habita Tierra del Fuego) le nommais “El descanso del horizonte” (le repos de l'horizon). Son nom est en honneur du prêtre catholique Monseigneur José Fagnano, qui fut le premier administrateur de la région. Par la suite, une marche nous attends pour joindre le coquet lac Fagnano et ses beautés naturelles. Pour continuer, nous regagnerons la commune de Tohluin, fondée en 1972, sur le bord du Lac Fagnano, dans le centre de la forêt.

Jour 4 - Connaître Ushuaia - De Ushuaia à Calafate

Petit déjeuner à l'hôtel. Nous réaliserons une excursion très spéciale au cours de la matinée, pour connaître la magie de la ville de Ushuaia, fameuse par son surnom "Fin del Mundo" (fin du monde), aussi car est est la ville la plus australe de toutes. Aussi, nous visiterons le Musée de Fin del Mundo, qui ouvra ses portes en 1979. En principe, l'objectif de cet établissement, était une demeure familiale. Cependant, par la suite son cours changea et se transforma en Patrimoine de la Province de Ushuaia. Ce musée expose ses nombreuses collections dans 5 salles différentes, où les vitrines annoncent les personnages reliés à l'histoire locale, comme les explorations,les natifs, etc.

Nous connaitrons ainsi un des principaux et fameux attraits que possède Ushuaia: l'ancien Presidio de Reincidentes, lequel est reconnu par sa surprenante et intéressante histoire, qui attire toutes les années plusieurs visitant, grâce à son architecture pénitentiaire ainsi que par sa curieuse histoire et transformation. Cette prison, fonctionna depuis 1900 jusqu'en 1947. Il est possible, à la fois, de connaître ses pavillons, ses couloirs qui jusqu'aujourd'hui porte le nom de la douleur qui s'y est vécu. Cette bagne d'origine militaire fonctionna auparavant dans l'Île de los Estados, à San Juan de Salvamento, ensuite ils furent transféré à Puerto Cook jusqu'à leur installation définitive à Ushuaia, en raison humanitaire. Celle-ci, hébergea des prisonnier reconnu, tel est l'anarchiste Simón Radowitsky ou Cayetano Santos Godino aussi connu comme "el petiso orejudo" (le nain au grandes oreilles) ou même l'ècrivain Ricardo Rojas. Dans ses alentours, la ville ne cessa d'accroitre et se transforma en une zone portuaire des plus importantes, à recevoir des bateaux transatlantique.

Nous visiterons le Port, El Paseo del Centenario, excellent point panoramique où l'on retrouve le monument centenaire de Ushuaia ainsi que la Casa Beban. Ce denier est un important patrimoine architectonique, acquis en Suisse et réaliser à Ushuaia entre 1911 et 1913 par Don Tomas Beban. Elle est une des constructions les plus ambitieuse de la ville.

Transfert de l'aéroport de Ushuaia. Accueil et transfert de l'aéroport de El Calafate à l'Hôtel.

Jour 5 - Glacier Perito Moreno

Nous partirons de bonne heure le matin pour visiter le glacier le plus célèbre au monde. Déclaré Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO en 1981, il est considéré comme unique en raison de plusieurs caractéristiques, telles que son avancée permanente, sa facilité d’accès, aussi bien pour ses belvédères que pour la possibilité qui nous est offerte de marcher sur celui-ci. Il a reçu son nom en hommage au grand explorateur de la région patagonique, le Perito Francisco Moreno.

Nous longerons la marge sud du lac Argentino, en traversant ensuite les fleuves Centinela et Mitre pendant que nous découvrons des images de la précordillère des Andes. Nous arrivons au Brazo Rico, en entrant au Parc National Los Glaciares. À mesure qu’on longe le Lac Rico, nous commencerons à observer les blocs de glace à la dérive jusqu’à obtenir une vue panoramique complète de ce colosse de glace. Si les conditions climatiques nous favorisent, nous pourrons avoir le privilège d’assister à un phénomène unique dans toute la Patagonie Argentine: les détachements de la paroi sud du glacier, de grands icebergs retentissant sur le Canal qui porte son nom, car c’est là qu’ils s’accumulent ou sur le Brazo Rico. Nous pourrons observer le glacier depuis différents points panoramiques et belvédères, en parcourant ses passerelles pendant que nous en apprendrons davantage sur son histoire, ses caractéristiques et son environnement. L’après-midi, nous rentrerons à l’hôtel.

Note: Il s’agit d’un glacier en avancée permanente, contrairement à la majorité de ces colosses qui subissent un recul important. Dans son avancée, il encercle les eaux gelées du Brazo Rico qui proviennent du Lac Argentino, ce qui produit une pression sur les glaces, car cela augmente le niveau des eaux dans le lac. Cela produit un tunnel d’environ 45 mètres à travers lequel les eaux du Brazo Rico se jettent dans le lac. L’érosion continue exercée par l’eau fait tomber la voûte, ce qui entraine un spectacle fantastique.

Jour 6 - Navigation sur les eaux du Lac Argentino

La journée qui nous attend est consacrée à la navigation entre les géants de glace du Parc National Los Glaciares. Nous nous déplacerons à Punta Bandera pour embarquer de bonne heure et commencer notre navigation sur le Lac Argentino, le plus grand et le plus méridional de tous les lacs de la région patagonique argentine. Il s’étend sur une longueur de 1466km2, avec une profondeur qui oscille entre 150 et 500 mètres.

Nous commencerons la navigation sur le bras nord du lac, en visitant les glaciers Spegazzini, Onelli, Bolado et Agassiz, ces derniers à la Baie Onelli, et nous nous approcherons également du Glacier Upsala. Celui-ci intègre une vallée constituée par d’autres glaciers, en s´étendant sur plus de 850 km2 et ses parois s’élèvent à presque 80 mètres. Il doit son nom à l’Université homonyme située en Suède qui fut la première à effectuer une étude de relèvement sur la région environnante au XXe siècle. Pour sa part, le Spegazzini est le plus haut glacier du parc. Il mesure 135 mètres et est situé sur le bras homonyme du Lac Argentino.

Nous débarquerons dans la Baie Onelli, si les conditions de glace le permettent, à cause des grands icebergs qui peuvent bloquer l’accès du bateau et qui sont un risque permanent pour tous les membres de l’équipage. Onelli nous laissera perplexes en raison de la présence de la forêt patagonique, peuplée de différentes espèces d’arbres tels que des ñires, canelos et lengas. Avec un peu de chance, nous pourrons observer des condors qui peuplent la Cordillère des Andes. Nous ferons une randonnée pour arriver jusqu’à un lieu unique: La confluence des glaciers Agassiz, Bolados et Heim dans la Lagune Onelli. Sur le retour, nous visiterons la partie frontale du Glacier Spegazzini.

À prendre en compte: En raison des détachements du Glacier Upsala, des icebergs de taille considérable sont restés à la dérive et empêchent de continuer la route de navigation jusqu’à la Baie Onelli. Ce fait naturel peut empêcher le débarquement à cet endroit. Si cela arrive, le bateau sillonne les eaux du Canal de los Témpanos en regardant vers la position nord du Glacier Perito Moreno.

Jour 7 - Retour à Buenos Aires

Petit-déjeuner a l'hôtel. Transfert vers l’aéroport pour le vol à destination de Buenos Aires.


Contactez Nous Réserver Télécharger PDF