Argentine du Nord au Sud en 21 Jours

La possibilité de réduire le voyage en 21 jours, presque mêmes sites, sans Mendoza. Les deux programmes sont très recommandables si vous voulez connaître l'Argentine d'un seul coup. Selon l'époque de l'année nous pourrions rencontrer les baleines, les pingouins, les loups marins ou tous a la fois.

Argentine du Nord au Sud en 21 Jours

21 jours - 20 nuits

Argentine du Nord au Sud en 21 Jours

21 jours - 20 nuits

  • Logement en Base Double avec Petit-déjeuner
  • Transfert IN/OUT Aéroport - Hôtel
  • Excursions groupées et privées
  • Guide espagnol et anglais
  • Billets des vols intérieurs inclus
  • Admission aux Parcs Nationaux, Réserves et Musées inclus
  • Coordination permanente
  • Repas pas inclus

Jour 1 - Arrivée à Buenos Aires

Bienvenue à l'Argentine. Accueil et transfert de l' aéroport d' Ezeiza à l' hôtel.

Jour 2 - City Tour Classique dans la Ville de Buenos Aires

Petit-déjeuner à l'Hôtel. City Tour dans les lieux les plus emblématiques de la Ville de Buenos Aires. Nous visiterons le Congrès de la Nation, la Place de Mai, la Casa Rosada (maison rose), siège du gouvernement, la Cathédrale et le Cabildo, tous réunis autour de la Place. Nous verrons le Théâtre Colon, récemment rouvert après les travaux effectués par le gouvernement de la ville, des quartiers riches en histoire comme San Telmo, où se trouvent des milongas, maison où l'on danse le tango, ou La Boca, qui a accueilli les premiers immigrants, la plupart d'entre eux d'origine espagnole ou italienne, où nous nous arrêterons pour visiter Caminito. D'autres quartiers à parcourir sont le quartier résidentiel de Palermo, avec ses bois et ses parcs magnifiques, Puerto Madero, le dernier quartier édifié et le plus moderne, dont les darses abandonnées ont été reconstruites, donnant naissance au quartier le plus exclusif d'aujourd'hui. La Recoleta est un autre quartier compris dans notre visite, avec ses cafés et ses restaurants raffinés situés autour du Cimetière et de l'Église del Pilar.

Jour 3 - Journée à la Campagne dans un ranch de la Province de Buenos Aires

Petit-déjeuner à l'Hôtel. Nous nous rendrons dans un ranch situé dans la province de Buenos Aires. Avec plus de 1.000 hectares, ce ranch se consacre principalement à l'agriculture, le tourisme étant une activité secondaire. Nous serons reçus à la pulpería (bar-épicerie) avec des empanadas et du vin rouge. Nous pourrons visiter le musée et la chapelle du ranch. À midi, nous savourerons un barbecue criollo. Nous pourrons regarder un spectacle de Tango et de Folklore, avec un malambo de boleadoras (danse typique des gauchos).

Parmi les activités proposées, vous pourrez faire des promenades en sulky ou à cheval pour vous plonger dans les paysages, les plantations et un charme sauvage et rustique sans égal. Pour finir cette journée à la campagne, vous apprécierez un spectacle de petites troupes de chevaux, des courses typiques et l'habileté du gaucho, une exhibition du lien remarquable qui existe entre le criollo et le cheval.

Jour 4 - Buenos Aires - Départ pour Iguazu

Petit-déjeuner a hôtel. Transfert vers l'aéroport de Buenos Aires (Jorge Newbery). Accueil et transfert de l´aéroport d´Iguazú a l´hôtel.

Jour 5 - Chutes d´Iguazu Coté Argentin et Navigation sur le fleuve Iguazú (Grande Aventure)

Chutes d´Iguazu Coté Argentin

Nous ferons l'une des excursions les plus intéressantes et inoubliables sur les passerelles qui nous mèneront aux imposantes Chutes du côté argentin, en arrivant jusqu'à la Gorge du Diable, une œuvre de la nature qui impressionne avec ses eaux furieuses, à 80 mètres d'altitude. Déjà depuis le Circuit Inférieur nous pourrons observer la nature abondante qui nous encercle, pendant que nous descendons les marches qui nous permettent de voir le spectacle de ces rideaux d'eau ceints d'une végétation dense.

Nous passerons par la chute Álvar Nuñez, d'où nous aurons les premières vues de la Gorge du Diable. En suivant le sentier, nous trouvons l'île San Martín et la chute homonyme au bout de ce chemin, les Chutes Bosetti, Dos Hermanas. Nous pouvons y rester pour contempler ce spectacle des eaux en nous rafraichissant lorsque celles-ci se heurtent aux rochers et produisent une vapeur qui nous giclera complètement.

Nous continuons notre circuit, cette fois, le circuit supérieur, où nous parcourrons les mêmes chutes, mais avec une vue différente des Chutes et de ses environs, et nous nous approcherons à notre prochain point, le plus impactant, qui nous orientera par le bruit des courants d'eau. Nous arriverons en train jusqu'à la station Gorge du Diable pour parcourir un chemin zigzaguant entre les îles et nous pourrons ainsi avoir une large vue sur cette grande faille au cœur de la forêt, créée, d'après une légende, par la fureur du Dieu du Fleuve Iguazú.

Pleine Lune (optionnel pour les Chutes Argentines) Nous ferons une promenade unique pendant la nuit, avec la pleine lune nous dévoilant les sons et les secrets de la forêt de Misiones. Le départ du Train Écologique vers la Station Gorge du Diable, où nous percevons les premiers bruits et murmures de la nature, en créant une ambiance de mystère et de magie. Le spectacle qui se produit sur les Chutes avec l'arc-en-ciel qui jaillit parmi les eaux, reflété par la lumière de la lune, nous fera soupirer d'émotion. De même, au cœur de cette magnifique atmosphère, nous pourrons capter les mouvements et les sons des animaux qui sortent chercher leur nourriture. Après cette expérience merveilleuse, nous rentrerons en train jusqu'au centre des visiteurs.

Navigation sur le fleuve Iguazú (Grande Aventure)

Comme activité en dehors du parcours sur les passerelles, nous pourrons nous embarquer dans une aventure de navigation jusqu'à l'intérieur du canyon du fleuve Iguazú pour parcourir ensuite 2 km par ses rapides et avoir une vue magnifique de l'Île San Martin. Nous ferons le tour de celle-ci jusqu'à la chute homonyme pour nous émouvoir et nous y mouiller de très près. Nous rentrerons en voiture tout terrain en parcourant la forêt dense qui encercle le Parc National.

Jour 6 - Chutes d´Iguazu Coté Brésilien

Petit-déjeuner a l'hôtel. Un parcours extrêmement magnifique nous attend sur une passerelle unique de 1 km pour observer les Chutes d'Iguazú du côté brésilien. Durant ce parcours, vous pourrez connaître la faune et la flore de plus près, vous aurez une vue unique des chutes, car cette aire est plus dégagée en ce qui concerne les chutes, car la plupart de celles-ci se trouvent du côté argentin, formant un mur d'eau de 2700 mètres de large.

C'est pourquoi la Gorge du Diable brillera dans toute sa splendeur de ce côté-ci pour nous émerveiller. En outre, ce lieu est peuplé de rares espèces animales et végétales, certaines d'entre elles en péril d'extinction, tel est le cas de la loutre géante, de l'ours fourmilier, du jaguar, du cerf et du caïman jaune. Nous pouvons également trouver des fleurs autochtones comme des orchidées, des bromélias et une infinité de papillons.

Note: Il faut savoir que cette visite peut être effectuée seulement pendant 5 jours par mois, durant la pleine lune, deux jours avant et deux jours après. Il faut également tenir compte du nombre de places limitées et bien sûr des conditions climatiques.

Jour 7 - Connaître Salta

Transfert à l'aéroport de Puerto Iguazú. Accueil et transfert de l'aéroport de Salta a hôtel.

Notre Tour de Ville débuteras a la Plaza 9 de Julio où nous pourrons observer les merveilleuses couleurs que l'endroit offre ainsi que ses fruitiers et arômes que ceux-ci laissent échapper. D'ici, nous pourrons apprécier la véritable histoire de Salta, car aux alentours nous retrouvons les vieux édifices qui nous narrent les pas et cheminement de cette ville. Le panorama nous montre Le Cabildo (Mairie), la Cathédrale, Église de San Francisco, le Convento de San Bernardo de las Monjas Carmelitas (Couvent), entre autres. Ce dernier est l'un des édifices les plus anciens de la région et un de ses détails si remarquable est la porte d'entrée qui a été construite, par les natifs en 1762. Celle-ci est faites en bois de caroubiers finement tallée a la main.

Toutes les maisons dû a leur ancienneté, font aussi parti du patrimoine historique de la zone. Ensuite nous poursuivrons notre visite vers l'imposant ainsi que reconnu colline de la ville de Salta: La Colline de San Bernardo. Mais avant d'y arriver, nous nous promènerons par ses rues et apercevrons un monument nommée Güemes. Ce nom fut attribuer en raison du Général argentin, du nom homonyme, reconnue par ses idéals de liberté, dédains du matérialisme et son amour pour la Patrie. Nous arriverons ensuite au Parc Saint Martin, où nous retrouverons la station téléphérique, transport que nous utiliserons pour atteindre la Colline pour obtenir une parfaite vue panoramique de la vile et de ses alentours.

Par la suite, nous continuerons vers l'imposant et charmant endroit de la région. Ce dernier a été choisi et reconnu par les touristes grâce a ses merveilles naturelles et diverses activités: La Villa Veraniega de San Lorenzo, ou l'on retrouve la Quebrada, un site idéal pour vacancier et prendre du repos au bord du lac et apprécier la calme musique naturelle. Le chemin nous reconduiras vers d'imposants manoirs, jardins fleuris et châteaux, tous ceci, entourés de vallées et collines où il est possible de chevaucher, réaliser du trekking et des pique-niques en plein-airs. Par la suite, nous retournerons a la ville et passerons par le Marché Artisanal ou il est possible d'acquérir des petits souvenirs locaux. Par exemple: les tricots rustiques en laine de lama, des accessoires décoratifs en argent ou cuire, de la poterie,etc.

Jour 8 - Quebrada de Humahuaca

Petit déjeuner à l'hôtel. Aujourd'hui notre parcours seras rempli d'histoire et de paysages puisque nous ferons le trajet vers Quebrada de Humahuaca, visitant ses localités pré-hispaniques qui datent de plus de cent ans et quelques une de celles-ci restèrent intactes. Pour commencer, la Quebrada de Humahuaca fût déclarée Patrimoine Naturel et Culturel de l'Humanité, en 2003. Nous débuterons par la traversée de la Vallée de Siancas par le village de Général Güemes, afin de parcourir une zone de culture de cannes de sucres, tabac, coton, entre autres. Ainsi nous aboutirons à la province limitrophe Jujuy et sa capital dans une vallée de 155 kilomètre d'extension, entourée par des arbres multicolors, végétation de zone aride et le Rivière Grande.

Nous entrerons dans une région d'une variété incroyable de tonalités marron, vertes, ocres et rougeâtre. Nous poursuivrons vers Yala, une Villa propice pour les vacances d'été, située entre les montagnes, rivières et lagune. Aussi nous retrouvons des édifices résidentiels et maisons de fin de semaines. Le Parc Potrero de Yala se situe ici et préserve ses lacunes où l'on peu observer différentes espèces d'oiseaux. Nous commençons notre descente par le ravin, en passant par des localités qui nous offrent une vue de postal inoubliable. Nous arriverons a Purmamarca, une superbe région situé au bas de l'imposant et unique Colline des Sept Couleurs en nous présentant son importante gamme qui se fusionne avec la tranquillité de l'endroit, sa végétation et le bleu du ciel. Nous pouvons aussi apprécier de centaines de ruines des premières populations de cette localité.

Nous continuons vers Maimará, endroit qui se trouve juste au centre du ravin, ici, nous pourrons admirer la Paleta del Pintor, avec ces collines multicolores faisant honneurs a son nom. Posta de Hornillos, où l'on retrouve un musée pour revivre la vie pré hispanique; nous poursuivons vers Tilcara, fameuse localité dû à ses grottes et ruines des anciennes populations. Á Uquía nous connaitrons une petite église qui est une des plus vielle de la région. Nous pourrons, par la suite, profiter de ses succulents plats typiques et ensuite prendre une marche où se trouve les artisans. Il seras possible d'acquérir quelques souvenirs, tel que des tricots fait en lama, ainsi que des accessoires indigènes, entouré d'amabilité, trait caractéristique de ceux-ci.

Jour 9 - Vallées Calchaquíes par Cafayate

Petit déjeuner à l’hôtel. Nous débuterons notre voyage à Cafayate en parcourant les Vallées Calchaquíes. Nous visiterons la Cathédrale De Notre Dame de Rosario. Nous pourrons apercevoir, dans ce magnifique panorama, la diversité de contrastes et de gammes de couleurs. Par la suite, nous visiterons les caves à vins les plus traditionnelles de cette merveilleuse cittè. Celles-ci sont entourées de collines et de vallées d’un vert impactant, étant l'un des aspects les plus remarquable des Vallées Calchaquíes. Grâce à son microclimat, nous retrouvons les caractéristiques idéales pour la production de vin Torrontés. Donc, dû à la température et humidité spécifique de la région, ce cépage nous permet de percevoir ses saveurs: fruitées et sucrées. Nous aurons l'occasion de déguster les vins de quelques caves des alentours. Dans cette localité, nous retrouvons aussi du fromage de chèvre frais. Le nom de la ville a été donné, en raison d’une tribu qui y était installée. La signification de celui-ci est " Sépulture des peines ". Ensuite, nous poursuivrons la visite au Musée Archéologique, endroit où l’on retrouve une grande quantité d’objets qui appartenaient à cette ancienne population aborigène. Cette dernière, a motivée plusieurs investigations, excavations, restauration et sont exposition pour le tourisme.

Par la suite, en passant par la Quebrada de las Conchas nous retrouverons un éventail de lieux attrayants ainsi qu’époustouflants. La Garganta del Diablo, l’Amphithéâtre (merveilleux endroit pour les festivités folkloriques et son magnifique éco qui permet un son parfait). Nous apprécierons également l’Obélisque, les Châteaux d’un rouge intense, similaires à ceux de l’époque médiévale. La Yesera avec sa formation sableuse d’une tonalité très claire. La Casa de los Loros, sa dénomination est dû aux orifices dans ses murs de pierres, qui permet l'entrée de perroquets durant l’été. Le Fraile, El Sapo et l’impressionnante Garganta del Diablo nommée ainsi par sa couleur et sa ressemblance à une gorge humaine. Tous ces espaces et endroits, nous émerveillerons par ses formes curieuses et surprenantes, lors de notre arrivée. Nous ferons un arrêt à Alemanía, village solitaire, impossible d’ignorer et de ne pas admirer ses vieilles maisons entre ses collines d’un vert typique de la région. Dans l’ancienne gare inutilisée présentement, nous pourrons observer des œuvres d’arts d’artisans, qui nous invitent à remmener un joli souvenir de cette localité.

Par la suite, nous préparerons à la descente par les Vallées, afin d’atteindre la Digue Cabra Corral, près de Coronel Moldes. Ici, la pratique de sports aquatiques est idéale. Ensuite, nous passerons par des localités agricoles telles que Le Carril, où l’on retrouve plusieurs industries de tabac, ainsi que des plantations de dattes, d’amandes et de pêches. De plus, nous passerons par l'agglomération La Merced, qui se distingue par sa propreté, et finalement par Cerrillo. Toutes ces régions appartiennent à la Vallée de Lerma. Selon les légendes, il existe des trésors provenant des mines, qui furent retrouvés après plusieurs années et qui sont préservés entre les collines. Nous continuerons notre parcours vers Salta, où l’on pourra contempler d’imposants paysages qui changeront tout au long du trajet. Nous apprécierons les magnifiques couleurs rougeâtres des collines, la couleur ocre du sol, le gris de ses pierres et le verdâtre de ses cactus. Nous ferons arrêt à Salta pour y passer la nuit.

Jour 10 - Vallées Calchaquíes par Cachi

Nous ferons le tour par Les Vallées de Calchaquíes, mais cette fois par Cachi, en passant par d'extraordinaires paysages tout au long de notre trajet. Nous pourrons apercevoir énumérables attraits touristiques. Pour commencer la Quebrada el Escoipe, celle-ci est pratiquement une zone forestière ou découle la rivière du nom homonyme et qui croise plusieurs ponts jusqu'à atteindre Cuesta del Obispo. Cette dernière, aussi est une œuvre d'art naturelle. Pour commencer, la montée est en forme de zigzag et présente plusieurs corniches sur le chemin. A ce panorama s'ajoute les fortes couleurs vertes des collines et de sa végétation en contraste avec le bleu du ciel. Simplement magique! Le point le plus haut de cette traversée corresponds a Piedra del Molino, a 3348 mètres sur le niveau de la mer, duquel nous aurons une unique vue panoramique le la Quebrada de Escoipe.

Quelques kilomètres avant d'arriver à Piedra del Molino, nous pourrons reconnaitre le panneau qui indique notre arrivée au Parc National Los Cardones. Celui-ci protège sa végétation dans toute son ampleur. Par exemple, Pastizales de Neblina, Monte, Puna, Alta Montana. Pour ce qui est de la faune, nous retrouvons et préservons les espèces tel que la taruca (mammifère des Andes), vigogne, guanaco (ruminant de la famille des chameaux), couguars, renards, gato montés (espèce de Chat sauvage des monts), belette, tatou, condor, Carpintero de los cardones (oiseaux), lézards ututo, vipères, entre autres. Lors de notre rencontre avec Piedra del Molino, nous arriverons a Valle Encantado, un endroit où se fusionnent les couleurs et les formes causé par l'érosion du vent et de l'eau, ce qui à permit la réalisation de reliefs divers. Un petit lagune et ses peintures rupestres apparaitrons sous forme de grottes et d'auvents.

Bien sûr, si nous avons la chance, nous pourrons probablement apercevoir des condors survolants le ciel. Plus tard, nous arriverons a une vallée qui se compose de petites pentes très douce et recouverte de pâturage tout à fait profité par le bétail. Par ici, il est bien commun de se croiser avec une bête dans notre chemin. Si nous continuons notre chemin, nous nous croiserons avec un bassin fermé et le lagon El Hervideron, endroit préféré des lamas (famille des guanacos) à cause du pâturage.

La Recta de Tin Tin seras un des points inoubliable que nous observerons a notre passage, car celle-ci est, comme bien le dit son nom en espagnol, une ligne droite de 18 kilomètres. D'ici nous pourrons apprécier une série de cactus devant nos yeux, à notre droite le Cerro Tin Tin et à notre gauche le Cerro Negro. Nous traverserons l'ancien chemin Inca pour nous rendre à Payagasta, où nous nous surprendrons avec le "tapis" rougeâtre et coloré des plantations de piments. Ceci, en descendant jusqu'au village de Cachi, au pied de la Colline Nevado et situé entre la rivière homonyme et Chalchaquí. Enfin arrivé, nous parcourrons les rues du village en nous éblouissant par la blancheur des édifices, ses maisons de briques crues et rues pavimenteuses. Mais ce qui se distingue de cette petite localité est l'amabilité et hospitalité de ses villageois.

Jour 11 - De Salta à Puerto Madryn ou Mendoza

Petit-déjeuner a hôtel. Transfert à l'aéroport de Salta. Accueil et transfert a hôtel de Puerto Madryn ou Mendoza.

Jour 12 - Péninsule de Valdés et L'observation de baleines - Connaître Mendoza et Mendoza Nocturne

Option Puerto Madryn: Juin à Novembre
Péninsule de Valdés et L'observation de baleines

Après le petit déjeuner à l' hôtel, nous parcourrons le parc naturel protégé de la Péninsule Valdes qui se situe à 50 Km de la ville de Puerto Madryn. La Péninsule a été déclarée Patrimoine Naturel de l'humanité par L'UNESCO parce que c'est une des écosystèmes les plus intéressants de la Planète, et on y peut rencontrer des baleines franches australes,des orques, des loups et des éléphant de mer, des orques, des manchots de Magellan ou bien des choiques.

Notre premier arrêt se fera dans le Centre d'Interprétation d'où l 'on peut observer l'Île des oiseaux, réserve crée en 1967 afin d'assurer la protection des grands groupes d'oiseau de la région. Nous nous dirigerons ensuite vers Puerto Piramides à 18 km de la ville. De juillet à novembre, on peut s'embarquer à bord de zodiaques et s'approcher des baleines franches australes. En juin et en décembre, la probabilité d'observer ces mammifères est réduite. Si l'expédition à lieu pendant la saison où l'on peut observer les cétacés, nous embarquerons et nous approcherons su site à bord de zodiaques et de gilets de sécurité pour plus d'une heure de ballade inoubliable.

De Puerto Pirámides nous nous dirigerons jusqu'au lieu où les éléphant de mer se détendent après être passés par une énorme saline de 35km de superficie. Si l'expédition à lieu en été, nous nous rendrons ensuite jusqu'à la Pointe du Nord d'où l'on peut observer des colonie d'otaries et d'éléphants de mer. Le reste de l'année l'expédition se poursuivra jusqu'à Punta Delgada d'où si la chance est de notre côté nous pourrons observer les orques.

Note à propos de l'observation des baleines Les expéditions pour observer les baleines ont lieu de juillet à novembre. Il est recommandé de mettre dans sa valises des vêtements imperméable à l'eau et contre le vent. Avant le départ, un cours élémentaire vous sera donné. Cette aventure se dirige aussi bien aux adultes qu'aux enfants.

Option Mendoza: Décembre à Mai
Voyage via la Cordillère des Andes le long du Rio Mendoza

Petit déjeuner à l'hôtel. Pendant cette excursion, nous nous rendrons via les routes 40 et 7 jusqu'à la frontière avec le Chili. Nous traverserons les Andes, et longerons les rives du Rio Mendoza. Nous passerons par el Embalse de Potrerillos, barrage qui retient les eaux du Rio Mendoza mais aussi par el Valle de Uspallata où se séparent la Pré-Cordillère de la Cordillère. Nous ferons une bref détour pour visiter le Puente Picheuta, un point clé de la route que fit le Général Don José de San Martin avec l'Armée des Andes lors de sa traversée des Andes. Nous aurons une vue sur les montagnes andines les plus impressionnantes d'Amérique.

Nous pourrons apercevoir le Cerro Aconcagua et son sommet à 6.962 mètres ou bien regarder le Puente del Inca, un pont naturel connu historiquement pour ses sources thermales d'eau chaude. Nous nous arrêterons à l'entrée du parc pour faire une courte promenade et pour voir le côté sud de l'Aconcagua. Nous en profiterons pour admirer la vue sur la Laguna de Horcone. La visite se poursuivra le long de la Route 7 et nous conduira à la station de ski Los Penitentes, au village de Las Cuevas, à la frontière et si la météo est favorable, nous nous rendrons au monument du Christ Rédentor. Bien que le déjeuner ne soit pas inclus, nous pourrons facultativement nous ravitailler avant d 'entreprendre notre chemin de retour vers Mendoza.

Jour 13 - La colonie de manchots de Punta Tombo - Cañón del Río Atuel

Option Puerto Madryn: Juin à Novembre
La colonie de manchots de Punta Tombo

Aujourd'hui nous visiterons la colonie de manchots de Magellan le plus grande en Amérique du Sud à Punta Tombo, situé au sud de la vallée du fleuve Chubut. Crée il y a 50 ans cette une réserve naturelle a été reconnue 20 ans plus tard comme une zone protégée. Punta Tombo s'étend sur presque 3.000 mètres de long et ses plages atteignent 500 mètres de large tout le long de l'Océan Atlantique. Cet accident géologique naturel à été causé par l'apparition de structures en cristal de roche à l'époque pré-jurassique par les conséquences et les aux de l'érosion du au frottement de la mer sur les minerais. L'existence de cailloux de sable compact est une des facteurs clés permettant aux oiseaux d'y construire leurs nids. La saison qui présente le plus d'intérêt s'étend de début septembre à avril car c 'est la saison où les manchots migrent pour former leurs nids et protéger leurs petits.

En fonction de la période de l'année, vous pouvez voir l'ensemble du cycle de production. Tout d'abord, les mâles débarquent dans ces grotte naturelles pour y fabriquer leurs nids ou restaurer ceux des années précédentes. Un mois plus tard, les femelles pondent les œufs qui écloront dans les 40 à 45 jours suivant. En cette période de gestation, le mâle part à la recherche de nourriture. Début d'avril les jeunes sont déjà de bons nageurs et se nourrissent de seuls. Dans le passé, cette région était un cimetière indien, où vécurent et chassèrent les autochtones de la zones, les Tehuelches. Lorsque nous traversons la réserve, il est recommandé de suivre les sentiers et de ne pas dévier de l'itinéraire afin de protéger le lieu.

Phare de Punta Ninfas... Otaries et fossiles

Petit-déjeuner a hôtel. L'excursion du jour nous mènera à l'extrême Sud du Nouveau Golfe, à Punta Ninfas, où vous vous réjouirez de la vue panoramique donnant sur le Golf. Le village est connu pour son phare qui porte le même nom. Ce vieux phare est le principal refuge des otaries depuis plus d'un siècle. Les nombreux fossiles in situ témoignent de ce long passé sur la côte.

Option Mendoza: Décembre à Mai
Cañón del Atuel

Nous quitterons San Rafael pour aller à Cuesta de los Terneros via la digue Valle Grande et Rio Atuel. Nous nous arrêterons au point de vue de San Francisco de Asis pour observer une vue formidable de la ville et du canyon. Après plusieurs kilomètres, nous irons à El Nihuil. Nous resterons bouche bée devant la beauté et la profondeur du lac. Nous nous y détendrons et nous déjeunerons. (Déjeuner non inclus).

Nous irons ensuite au Cañon del Atuel et nous choquerons contre un paysage de pur beauté, typique de l'écosystème andin, produit de l'action érosive du vent et de l'eau. Il en résulte un relief étonnant, du au travail lunatique de la Mère Nature qui a tissé des figure digne d un Musée de Cire,comme el Lagarto, Los Monstruos, Los Jardines Colgantes ou La Ciudad Encantada, etc... Le canyon est formé par la rivière Atuel, le barrage Valle Grande et El Nihuil. Nous ferons une courte randonnée dans le canyon pour arriver à la ville de Valle Grande. Ceux qui le souhaitent peuvent pratiquer le tourisme d'aventure, rafting, descente en rappel ou prendre un bateau ces (activités doivent être contracté à l'arrivée).

Facultatif: Rafting à Mendoza

Le Rio Del Cañon de Atuel est très connu pour ses descentes en rafting. Le lieu est fameux dans le monde entier pour la transparence de ses eaux combinée avec la beauté du paysage qui l'entoure. Le fleuve est navigable tous les mois sauf en Juin. Le niveau de difficulté est de 2 sur la dimension internationale de 0-6. La profondeur moyenne est de 1,20 mètres. Les conditions pour pratiquer se sport extrême sont excellentes sur el Rio Atuel et Diamante. Ceci dit, on peut aussi faire du raft sur le Rio Grande.

Jour 14 - Puerto Madryn/Mendoza - Ushuaia

Petit-déjeuner a hôtel. Transfert à l'aéroport de Trelew ou Mendoza. Accueil a l'aéroport d'Ushuaia et transfert a hôtel.

Jour 15 - Navigation Classique sur le Canal de Beagle

Nous effectuerons un parcours sur le Canal de Beagle. Notre point de départ sera la Baie d’Ushuaia, située aux rives de la ville du même nom, en pénétrant dans le canal par le Paso Chico. Autrefois, le pasteur Thomas Bridges disait que " Baie d’Ushuaia " voulait dire " Baie de l’eau calme " ou " Baie qui pénètre vers le couchant ". Le Canal Beagle, situé au sud de la Grande Île de Terre de Feu, est d’origine glaciaire et possède une aire de 180 Km. Il communique les Océans Pacifique et Atlantique. Baptisé par le Capitaine Fitz Roy, en hommage à l’embarcation " Beagle " sur laquelle ils découvrirent ce canal en 1830, avec le Tenant Murray. Il est constitué comme frontière politique entre l’Argentine et le Chili.

Aussi bien dans la Baie d’Ushuaia que sur le Canal Beagle, nous pourrons observer une grande diversité de faune marine, des oiseaux tels que des labbes, des albatros à sourcils noirs, des Cauquenes, des goélands dominicains, etc. La traversée atteint le Phare Les Éclaireurs, qui possède une tour tronco-conique d’une hauteur de 11 mètres et 22.5 mètres sur le niveau de la mer. Le nom de ce phare a été donné par le Capitaine Luis Fernando Martial en fonction du lieu où il est situé: Les Éclaireurs. La promenade continue en direction de l’observatoire de l’Île de los Lobos Marinos, où nous verrons des loups de mer à une et deux sortes de poils et une colonie de cormorans. Nous pourrons observer de près l’environnement où vivent ces mammifères. Nous continuerons notre parcours en naviguant jusqu’à l’Île de los Pájaros, où est située une colonie de cormorans de Magellan et Impériaux. Nous profiterons de plus de 20 espèces d’oiseaux de mer. Les deux îles font partie de l’Archipel Bridges.

Descente Optionnelle sur les Îles Bridges: Pendant cette navigation, on peut également demander la descente, pour y effectuer un trekking d’une demi-heure avec l’aide d’un guide par les sentiers de l’une des îles Bridges, pour arriver jusqu’aux Concheros Yámanas.

Jour 16 - Observation de Castors, rongeurs introduits et non autochtone

Petit-déjeuner à l’hôtel. L’après-midi, nous nous rendrons jusqu’au Centre d’Hiver Altos del Valle à 20 km d’Ushuaia, élevage de chiens huskies et point de départ pour cette grande aventure patagonique. La randonnée aura lieu l’après-midi, car le castor est un animal aux mœurs crépusculaires et sort de sa tanière le soir. Nous ferons un bref trekking de 30 minutes dans la forêt de lengas, couverte de marguerites et d’orchidées jusqu’à arriver à la colonie de castors pour observer le milieu où vivent ces rongeurs. Il n’est pas facile d’observer les castors, il faut garder le silence pendant la visite afin de pouvoir les observer pendant qu’ils mangent ou travaillent sur leurs digues.

Les castors ne sont pas des animaux autochtones, mais introduits. Ils ont été emmenés sur la Grande Île de Terre de Feu vers la moitié du XXe siècle dans le but de faire grandir l’industrie pelletière dans le sud. Ce fut une erreur impardonnable, car depuis lors, la destruction des forêts légendaires de Terre de Feu ne cesse de s’accélérer. Cela s’est étendu jusqu’à l’Île de los Estados. Le manque de surveillance à ce moment-là a provoqué cette catastrophe environnementale, qui exterminera en peu de temps ces belles forêts patagoniques. Le secteur touristique en a profité pour développer une nouvelle activité: l’observation nocturne de castors, dans une région où l’on devrait les éliminer pour protéger l’environnement et éviter le déséquilibre de l’écosystème. Nous finirons par un dîner au refuge accompagné de la chaleur du poêle à bois.

Jour 17 - Parc National Terre du Feu & Train de la fin du Monde

Nous aborderons le train de la fin du monde qui se trouve dans les dehors du Parc National Terre de Feu, où nous commencerons notre trajet dans la Station Centrale jusque arriver à la Station du Parc National Terre de Feu. Nous aurons l'excellente opportunité de connaître le Ferrocarril Austral Fueguino (ferroviaire). Ce train transite une des routes qui, anciennement fut conçue par milles pénitenciers comme une des routines périodiques, dans les forêts légendaires. Le voyage commence sur le terre-plein que les mêmes prisonniers firent il y a plus de 100 ans.

Passant par le Cañadón del Toro, pour ensuite monter une pente qui rôde la Rivière Pipo, jusque arriver à la Station "La Cascada de la Macarena", où il nous seras possible de descendre jusqu'à la restauration d'un campement indigène ou bien opter d'apprécier l'incroyable vue panoramique de la source de la cascade. Le sifflet du train nous annonce que nous devons continuer notre trajet pour ainsi atteindre la zone subantarctique de la forêt. Serpentant la Rivière Pipo et bordant la zone de gisements où une certaine mousse pousse, connue comme le Sphagnum, le train finalise son trajet en arrivant à la Station du Parc, où nous serons attendu pour continuer notre voyage dans le Parc.

Le Parc National Terre de Feu, qui fut fondé en 1960, se trouve dans la région des forêts patagoniques et de la Cordillère Andine. Notre chemin continu vers la Baie Ensenada où nous pouvons observer les Îles Redonda et Estorboqui qui se trouve face au Monts Nevados de la Cadena Sampaio au Chili. Enfin nous arriverons au Lac Roca. Nous poursuivons le parcours, accompagné d'une forêt de lengas, ñires et griottiers jusque arriver au pont de Río Lapataia, zone idéale pour effectuer du trekking vue qu'il y a divers sentiers à parcourir: Paseo de la Isla, Lago Roca, Laguna Negra, etc.). Après un certain temps, le chemin se fait sinueux en passant par les Lagons Verde et Negras. Cette dernière est une imposante gisements en formation permanente, jusqu'à aboutir dans la Digue des Castors qui nous guidera dans notre chemin vers la Baie Lapataia. Dans ses côtes résident des canards, cauquenes (oie ansériforme), canards, chorlos (oie) et différentes espèces d'oies aquatiques. Dans le parc il est possible d'apercevoir des vestiges indigènes abandonné par les Yámanas (ancienne tribu): des accumulations de valves de mollusques et d'autres animaux qui faisaient parti de leur diète alimentaire.

Jour 18 - Départ pour El Calafate

Petit-déjeuner a hôtel. Transfert a l'aéroport de Ushuaia. Réception et transfert a hôtel de Calafate.

Jour 19 - Visite du Glacier Perito Moreno

Nous partirons de bonne heure le matin pour visiter le glacier le plus célèbre au monde. Déclaré Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO en 1981, il est considéré comme unique en raison de plusieurs caractéristiques, telles que son avancée permanente, sa facilité d’accès, aussi bien pour ses belvédères que pour la possibilité qui nous est offerte de marcher sur celui-ci. Il a reçu son nom en hommage au grand explorateur de la région patagonique, le Perito Francisco Moreno.

Nous longerons la marge sud du lac Argentino, en traversant ensuite les fleuves Centinela et Mitre pendant que nous découvrons des images de la précordillère des Andes. Nous arrivons au Brazo Rico, en entrant au Parc National Los Glaciares. À mesure qu’on longe le Lac Rico, nous commencerons à observer les blocs de glace à la dérive jusqu’à obtenir une vue panoramique complète de ce colosse de glace. Si les conditions climatiques nous favorisent, nous pourrons avoir le privilège d’assister à un phénomène unique dans toute la Patagonie Argentine: les détachements de la paroi sud du glacier, de grands icebergs retentissant sur le Canal qui porte son nom, car c’est là qu’ils s’accumulent ou sur le Brazo Rico. Nous pourrons observer le glacier depuis différents points panoramiques et belvédères, en parcourant ses passerelles pendant que nous en apprendrons davantage sur son histoire, ses caractéristiques et son environnement. L’après-midi, nous rentrerons à l’hôtel.

Note: Il s’agit d’un glacier en avancée permanente, contrairement à la majorité de ces colosses qui subissent un recul important. Dans son avancée, il encercle les eaux gelées du Brazo Rico qui proviennent du Lac Argentino, ce qui produit une pression sur les glaces, car cela augmente le niveau des eaux dans le lac. Cela produit un tunnel d’environ 45 mètres à travers lequel les eaux du Brazo Rico se jettent dans le lac. L’érosion continue exercée par l’eau fait tomber la voûte, ce qui entraine un spectacle fantastique.

Jour 20 - Navigation pour le Lac Argentino et Canal de los Témpanos

La journée qui nous attend est consacrée à la navigation entre les géants de glace du Parc National Los Glaciares. Nous nous déplacerons à Punta Bandera pour embarquer de bonne heure et commencer notre navigation sur le Lac Argentino, le plus grand et le plus méridional de tous les lacs de la région patagonique argentine. Il s’étend sur une longueur de 1466km2, avec une profondeur qui oscille entre 150 et 500 mètres.

Nous commencerons la navigation sur le bras nord du lac, en visitant les glaciers Spegazzini, Onelli, Bolado et Agassiz, ces derniers à la Baie Onelli, et nous nous approcherons également du Glacier Upsala. Celui-ci intègre une vallée constituée par d’autres glaciers, en s´étendant sur plus de 850 km2 et ses parois s’élèvent à presque 80 mètres. Il doit son nom à l’Université homonyme située en Suède qui fut la première à effectuer une étude de relèvement sur la région environnante au XXe siècle. Pour sa part, le Spegazzini est le plus haut glacier du parc. Il mesure 135 mètres et est situé sur le bras homonyme du Lac Argentino.

Nous débarquerons dans la Baie Onelli, si les conditions de glace le permettent, à cause des grands icebergs qui peuvent bloquer l’accès du bateau et qui sont un risque permanent pour tous les membres de l’équipage. Onelli nous laissera perplexes en raison de la présence de la forêt patagonique, peuplée de différentes espèces d’arbres tels que des ñires, canelos et lengas. Avec un peu de chance, nous pourrons observer des condors qui peuplent la Cordillère des Andes. Nous ferons une randonnée pour arriver jusqu’à un lieu unique: La confluence des glaciers Agassiz, Bolados et Heim dans la Lagune Onelli. Sur le retour, nous visiterons la partie frontale du Glacier Spegazzini.

À prendre en compte: En raison des détachements du Glacier Upsala, des icebergs de taille considérable sont restés à la dérive et empêchent de continuer la route de navigation jusqu’à la Baie Onelli. Ce fait naturel peut empêcher le débarquement à cet endroit. Si cela arrive, le bateau sillonne les eaux du Canal de los Témpanos en regardant vers la position nord du Glacier Perito Moreno.

>

Jour 21 - L'aéroport International Ezeiza

Petit-déjeuner a l'hôtel. Transfert à l'aéroport de Calafate. Accueil et transfert privé de l'aéroport de Buenos Aires à l’aéroport International Ministro Pistarini “Ezeiza”. Fin de nos services.


Contactez Nous Réserver Télécharger PDF