Nord de L'Argentine en 21 Jours

Un itinéraire par le Nord de l'Argentine qui inclus Saint Pedro de Atacama au Chili. Notre parcours débute par Tucumán, en visitant la Vallée de Tafi et les Ruines des Indiens Quilmes. Par la suite, nous continuons, étant déjà sur les terres de Salta en parcourant le fameux trajet par les Vallées Calchaquíes. Ceci en découvrant le Train des Nuages. Nous voyageons à Saint Pedro de Atacama et au retour nous nous enfoncerons dans la province de Jujuy afin de nous émerveiller avec le Ravin de Humahuaca, arrivant jusqu'à la Quiaca. Le point culminant de notre voyage par le nord son les imposantes Chutes d'Iguaçu.

Nord Argentine en 21 Jours

21 jours - 20 nuits

Nord Argentine en 21 Jours

21 jours - 20 nuits

  • Logement en Base Double avec Petit-déjeuner
  • Transfert IN/OUT Aéroport - Hôtel
  • Excursions groupées et privées
  • Guide espagnol et anglais
  • Billets des vols intérieurs inclus
  • Admission aux Parcs Nationaux, Réserves et Musées inclus
  • Coordination permanente
  • Repas pas inclus

Jour 1 - Connaître San Miguel de Tucumán

A partir de l'Aéroport International Ministro Pistarini à Ezeiza jusqu'à Aeroparque Metropolitano Jorge Newbery de la cittè de Buenos Aires pour prendre le vol vers la Ciudad de San Miguel de Tucumán. Une fois arrivé, le transport nous recevras pour nous emmener jusqu'à l'hôtel.

Nous commencerons notre visite par le centre historique et ses alentours, avec ses édifices et architecture qui témoigne les pas et coutumes de Tucumán. la Plaza Independencia est notre point de départ pour ensuite nous diriger vers la Mairie. Sur le chemin nous pourrons apprécier aussi les maisons d'époque.

Par la suite, nous nous dirigerons vers la Cathédrale, l'Église et le Couvent de San Francisco, monument national dû aux reliques qui y sont conservées. Par exemple, le premier drapeau national arboré a Tucumán en 1814. Aussi, nous connaitrons l'Église de Nuestra Señora de la Merced qui reflète le style néoclassique. L'intérieur de cette dernière est très simple. Le Musée Historique Provincial Nicolás Avellaneda, qui justement est l'ancienne maison ou ce dernier personnage historique a vécu ainsi que quelques politiciens du XIX ième siècle.

Nous aurons la chance aussi d'apercevoir quelques autres maison et édifices représentatifs. Une fois achevé notre parcours par la zone historique principale de la ville de Tucumán, nous poursuivrons notre route vers le Parc 9 de Julio qui possède une superbe horloge de fleurs colorés ainsi que de petites voies pour une belle promenade sous les tunnels de végétation, conçu par Carlos Thays, paysagiste français. Par la suite nous visiterons la Industria Azucarera (Sucrerie) "Casa del Obispo Colombres" qui nous enseigneras le processus de l'élaboration de sucre dans la province, depuis ses débuts les plus rustiques et artisanaux. Ensuite, nous poursuivons notre trajet vers l'endroit le plus remarquable de la ville de Tucumán, Plaza Urquiza qui se distingue par ses sentiers et ses pistes cyclables, utilisées aussi pour faire du patins a roulettes ou simplement une marche. Celui-ci est un espace vert de détente, avec un style français: Le Casino, l'édifice du pouvoir législatif, le Théâtre St- Martin, etc. Plaza Alberdi est aussi un des espaces verts que nous apercevrons ainsi que le Terminus Ferroviaire Général Mitre. Ceux-ci seront nos derniers sites.

Jour 2 - El Cadillal, Raco, El Siambón, San Javier & Villa Nougués

Nous partirons de la capitale de Tucumán pour réaliser le Grand Circuit, passant par les localités les plus représentatives de la province. Ceci, en prenant la Route National 9 pour entrer à Tafí Viejo. Nous nous détournerons dans le km 20 afin de visiter la Digue Celestino Gelsi, située dans la localité de El Cadillal et sa villa vacancière. Nous accèderons à ce lac de toute beauté qui possède 1400 ha, où nous pourrons voir les montagnes le bordant. Celle-ci, sont la conséquence, des dernières élévations de la Sierra de Medina, site idéal pour la pratique de sport d'aventure, tel que le kayak, ski aquatique, plongée sous-marine. Aussi, il est possible de réaliser du trekking dans les sentiers de la forêt et se rafraîchir dans les journées de haute température.

Notre parcours poursuit vers les villas de Raco et Siambón, la première est située à 48 km de la ville de Tucumán. Ses origines datent du XVIIe siècle, petite ville pittoresque qui est traversée par la Rivière Raco, et qui compte d'un club afin de pratiquer une diversité d'activités. À peu de kilomètres, nous rencontrons le Siambón, une autre merveilleuse localité marquée par ses doux reliefs montagnards verts en harmonie avec le ciel et ses jolies petites maisons. Ici nous trouvons le Monastère des Monjes Benedictinos, construit en 1955.

Après la visite par ses localités, nous dirigerons vers la cittè de San Javier, petit village situé à 1150 mètres sur le niveau de la mer, qui possède un endroit de détente en pleine nature. Nous pouvons pratiquer certaines activités dans le Parc Sierra San Javier tel que: le parapente, trekking, chevaucher, etc. Avant d'arriver au Parc, nous pourrons apprécier une zone de fantastiques résidences. Ensuite, nous visiterons le Cerro San Javier, duquel il seras possible compter d'une vue époustouflante des alentours ainsi que le Cristo Bendicente. Celui-ci a une hauteur de 28 mètres. Nous poursuivrons jusqu'à Villa Nogués, une localité aussi pittoresque, afin de retrouver une zone forestière de yungas (région où la température est élevée et se trouve reliée aux Andes) qui encadre cette splendide région. Par la suite, nous repartirons à San Miguel de Tucumán.

Jour 3 - Feria de Simoca, las Ruinas Jesuíticas de Lules & San Pedro de Colalao

Todos los sábados salimos al amanecer desde San Miguel de Tucumán para ir a la conocida Feria de Simoca, la gente va llegando de distintos pueblos cercanos en caravanas de sulkys y carros, a comprar, vender, intercambiar trabajos o sólamente para disfrutar del espectáculo que es la feria en sí, cerca del mediodía se prueba la gastronomia típica de la zona. Luego vamos hacia las Ruinas de San José de Lules.

Por la tarde vamos por los caminos rodeados de plantaciones citrícolas con el objetivo de ir a conocer a San Pedro de Colalao para disfrutar de sus sitios arqueológicos, senderos ideales para realizar extensas caminatas y disfrutar de actividades de turismo aventura. En San Pedro de Colalao se puede visitar la parroquia de la villa, el casco viejo, la plaza Leocadio Paz, la gruta de la Virgen de Lourdes y la reserva fitozoológica. En las proximidades se establecieron en otros tiempos de la antigua Cultura La Candelaria; San Pedro de Colalao debe su nombre de la época prehispánica, parcialidad pazioca denominada colalao (la desinencia ao, en lule, significa pueblo, kolal, significa jefe o autoridad principal). Durante el siglo XVII se funda la encomienda española San Pedro de Colalao y para fines del siglo XIX empiezan a edificarse las primeras casas de los criollos tucumanos. El pueblo está muy próximo a los Valles Calchaquíes, sobre la Quebrada del río Tipas, sus casas son de afines del siglo XIX y sus calles presentan árboles con moreras y tarcos y sus habitantes la gran mayoría son gauchos criollos.

Nota: La Feria de Simoca funciona los días sábados, el resto de los días vamos a visitar las Ruínas Jesuíticas de San José de Lules y a San Pedro de Colalao.

Jour 4 - Tafi del Valle, Ruines des Indiens Quilmes et Cafayate

Nous préparerons pour débuter cette excursion qui nous mèneras a Tafí del Valle, Les Ruines des Indiens Quilmes et en dernier lieu, nous arriverons à Cafayate. Pour y arriver nous devrons accéder a la Route Nationale 38, pour visiter en premier lieu, les Ruines Jésuites de San José de Lules, conformée par une chapelle et un couvent fondée par les jésuites, en 1670. Nous poursuivrons la route en passant par Famaillá et Santa Lucía, chemin qui nous mène a Tafí del Valle. Dans ce trajet, nous aurons l'occasion d'observer des plantations de cannes à sucres, d'agrumes et autres fruits. À peu de kilomètres, nous engagerons vers la Quebrada de Los Sosa, nous voyagerons par le chemin de corniche qui nous offre un panorama spectaculaire de la végétation forestière de Tucumán. Pendant ce temps, nous passerons par des contrées spectaculaires, comme El Indio, Fin del Mundo et La Heladera qui attrapent grâce a sa géomorphologie.

Nous continuerons l'ascension et au fur et à mesure que nous avancerons nous remarquerons les changements de paysages. Il apparaitra devant nos yeux une végétation beaucoup plus basse, entre saules, pins et alisiers. Ce qui donne un atout à la vue de vertes collines en contraste avec le ciel azur, en traversant les ruisseaux. Nous préparerons maintenant pour pénétrer dans la vallée qui nous offre une simulation de carte postale verte et immense devant nous. Ceci pour nous diriger à El Mollar, une cittè touristique de la province qui fut un site archéologique très important, où il s'est découvert les ruines d'une ancienne civilisation, datant de 300 a.C. Ensuite nous continuerons pour observer le Digue la Angostura qui donne l'impression d'être un magnifique miroir d'eau. Espace idéal pour la pratique de sports aquatiques et d'aventure.

Peu de kilomètres plus tard, nous apercevrons le village de l'entrée splendide, c'est ainsi que les Diaguitas (ancienne communauté aborigène qui habita les lieux) nommèrent l'endroit. C'est aussi la véritable signification de "Tafí". La-bas nous visiterons l'Église Jésuite de la Banda, un vestige colonial très simple qui date des débuts du XVIII ième siècle. D'ici nous poursuivrons vers Abra del Infiernillo, un chemin désolée qui se trouve entre la Vallée de Tafí et les Vallées Calchaquíes, ou il est possible de se croiser avec des lamas et moutons. Aussi, nous pourrons nous croiser avec des animaux en voie d'extinction: le Chat andin et le tatou. En traversant el Abra et cheminant vers Ampimpa, nous verrons les cardones, une espèces de balcon naturel de la Vallée de Yocavil ou Santa María d'où nous pourrons voir au loin le village de Amaicha del Valle. Ici habite l'unique communauté aborigène du nord-ouest, la culture Diaguita. Experts en élaboration d'accessoires artisanaux ainsi que pour leurs vins patero, alfajores (une sorte de bavarois), nougats et de lait caillé.

En Traversant la Rivière Yocavil, nous engagerons vers les Ruines de Los Quilmes, ce qui constitue les majeurs débris des installations précolombienne de l'Argentine. La dénomination est dû a leur défaite face aux espagnols. Ils furent donc obligé a parcourir des milliers de kilomètres jusqu'à arriver a Buenos Aires, justement à la localité qui porte aujourd'hui son nom. Nous visiterons le musée et par la suite la forteresse construite par ce peuple. Nous passerons par El Bañado, El Colalao del Valle. Continuerons notre trajet par le village de Tolombón pour arriver à Cayafate. Au fur et à mesure que nous avancerons nous apercevrons que les paysages arides qui nous accompagnaient, maintenant se transforme en champs et vignobles. Nous serons donc sur les terres de Cafayate. Nous passerons la nuit ici.

Jour 5 - Vallées Calchaquíes par Cafayate

Petit déjeuner à l’hôtel. Nous débuterons notre voyage à Cafayate en parcourant les Vallées Calchaquíes. Nous visiterons la Cathédrale De Notre Dame de Rosario. Nous pourrons apercevoir, dans ce magnifique panorama, la diversité de contrastes et de gammes de couleurs. Par la suite, nous visiterons les caves à vins les plus traditionnelles de cette merveilleuse cittè. Celles-ci sont entourées de collines et de vallées d’un vert impactant, étant l'un des aspects les plus remarquable des Vallées Calchaquíes. Grâce à son microclimat, nous retrouvons les caractéristiques idéales pour la production de vin Torrontés. Donc, dû à la température et humidité spécifique de la région, ce cépage nous permet de percevoir ses saveurs: fruitées et sucrées. Nous aurons l'occasion de déguster les vins de quelques caves des alentours. Dans cette localité, nous retrouvons aussi du fromage de chèvre frais. Le nom de la ville a été donné, en raison d’une tribu qui y était installée. La signification de celui-ci est " Sépulture des peines ". Ensuite, nous poursuivrons la visite au Musée Archéologique, endroit où l’on retrouve une grande quantité d’objets qui appartenaient à cette ancienne population aborigène. Cette dernière, a motivée plusieurs investigations, excavations, restauration et sont exposition pour le tourisme.

Par la suite, en passant par la Quebrada de las Conchas nous retrouverons un éventail de lieux attrayants ainsi qu’époustouflants. La Garganta del Diablo, l’Amphithéâtre (merveilleux endroit pour les festivités folkloriques et son magnifique éco qui permet un son parfait). Nous apprécierons également l’Obélisque, les Châteaux d’un rouge intense, similaires à ceux de l’époque médiévale. La Yesera avec sa formation sableuse d’une tonalité très claire. La Casa de los Loros, sa dénomination est dû aux orifices dans ses murs de pierres, qui permet l'entrée de perroquets durant l’été. Le Fraile, El Sapo et l’impressionnante Garganta del Diablo nommée ainsi par sa couleur et sa ressemblance à une gorge humaine. Tous ces espaces et endroits, nous émerveillerons par ses formes curieuses et surprenantes, lors de notre arrivée. Nous ferons un arrêt à Alemanía, village solitaire, impossible d’ignorer et de ne pas admirer ses vieilles maisons entre ses collines d’un vert typique de la région. Dans l’ancienne gare inutilisée présentement, nous pourrons observer des œuvres d’arts d’artisans, qui nous invitent à remmener un joli souvenir de cette localité.

Par la suite, nous préparerons à la descente par les Vallées, afin d’atteindre la Digue Cabra Corral, près de Coronel Moldes. Ici, la pratique de sports aquatiques est idéale. Ensuite, nous passerons par des localités agricoles telles que Le Carril, où l’on retrouve plusieurs industries de tabac, ainsi que des plantations de dattes, d’amandes et de pêches. De plus, nous passerons par l'agglomération La Merced, qui se distingue par sa propreté, et finalement par Cerrillo. Toutes ces régions appartiennent à la Vallée de Lerma. Selon les légendes, il existe des trésors provenant des mines, qui furent retrouvés après plusieurs années et qui sont préservés entre les collines. Nous continuerons notre parcours vers Salta, où l’on pourra contempler d’imposants paysages qui changeront tout au long du trajet. Nous apprécierons les magnifiques couleurs rougeâtres des collines, la couleur ocre du sol, le gris de ses pierres et le verdâtre de ses cactus. Nous ferons arrêt à Salta pour y passer la nuit.

Jour 6 - Connaître Salta

Notre Tour de Ville débuteras a la Plaza 9 de Julio où nous pourrons observer les merveilleuses couleurs que l'endroit offre ainsi que ses fruitiers et arômes que ceux-ci laissent échapper. D'ici, nous pourrons apprécier la véritable histoire de Salta, car aux alentours nous retrouvons les vieux édifices qui nous narrent les pas et cheminement de cette ville. Le panorama nous montre Le Cabildo (Mairie), la Cathédrale, Église de San Francisco, le Convento de San Bernardo de las Monjas Carmelitas (Couvent), entre autres. Ce dernier est l'un des édifices les plus anciens de la région et un de ses détails si remarquable est la porte d'entrée qui a été construite, par les natifs en 1762. Celle-ci est faites en bois de caroubiers finement tallée a la main.

Toutes les maisons dû a leur ancienneté, font aussi parti du patrimoine historique de la zone. Ensuite nous poursuivrons notre visite vers l'imposant ainsi que reconnu colline de la ville de Salta: La Colline de San Bernardo. Mais avant d'y arriver, nous nous promènerons par ses rues et apercevrons un monument nommée Güemes. Ce nom fut attribuer en raison du Général argentin, du nom homonyme, reconnue par ses idéals de liberté, dédains du matérialisme et son amour pour la Patrie. Nous arriverons ensuite au Parc Saint Martin, où nous retrouverons la station téléphérique, transport que nous utiliserons pour atteindre la Colline pour obtenir une parfaite vue panoramique de la vile et de ses alentours.

Par la suite, nous continuerons vers l'imposant et charmant endroit de la région. Ce dernier a été choisi et reconnu par les touristes grâce a ses merveilles naturelles et diverses activités: La Villa Veraniega de San Lorenzo, ou l'on retrouve la Quebrada, un site idéal pour vacancier et prendre du repos au bord du lac et apprécier la calme musique naturelle. Le chemin nous reconduiras vers d'imposants manoirs, jardins fleuris et châteaux, tous ceci, entourés de vallées et collines où il est possible de chevaucher, réaliser du trekking et des pique-niques en plein-airs. Par la suite, nous retournerons a la ville et passerons par le Marché Artisanal ou il est possible d'acquérir des petits souvenirs locaux. Par exemple: les tricots rustiques en laine de lama, des accessoires décoratifs en argent ou cuire, de la poterie,etc.

Jour 7 - Vallées Calchaquíes par Cachi

Nous ferons le tour par Les Vallées de Calchaquíes, mais cette fois par Cachi, en passant par d'extraordinaires paysages tout au long de notre trajet. Nous pourrons apercevoir énumérables attraits touristiques. Pour commencer la Quebrada el Escoipe, celle-ci est pratiquement une zone forestière ou découle la rivière du nom homonyme et qui croise plusieurs ponts jusqu'à atteindre Cuesta del Obispo. Cette dernière, aussi est une œuvre d'art naturelle. Pour commencer, la montée est en forme de zigzag et présente plusieurs corniches sur le chemin. A ce panorama s'ajoute les fortes couleurs vertes des collines et de sa végétation en contraste avec le bleu du ciel. Simplement magique! Le point le plus haut de cette traversée corresponds a Piedra del Molino, a 3348 mètres sur le niveau de la mer, duquel nous aurons une unique vue panoramique le la Quebrada de Escoipe.

Quelques kilomètres avant d'arriver à Piedra del Molino, nous pourrons reconnaitre le panneau qui indique notre arrivée au Parc National Los Cardones. Celui-ci protège sa végétation dans toute son ampleur. Par exemple, Pastizales de Neblina, Monte, Puna, Alta Montana. Pour ce qui est de la faune, nous retrouvons et préservons les espèces tel que la taruca (mammifère des Andes), vigogne, guanaco (ruminant de la famille des chameaux), couguars, renards, gato montés (espèce de Chat sauvage des monts), belette, tatou, condor, Carpintero de los cardones (oiseaux), lézards ututo, vipères, entre autres. Lors de notre rencontre avec Piedra del Molino, nous arriverons a Valle Encantado, un endroit où se fusionnent les couleurs et les formes causé par l'érosion du vent et de l'eau, ce qui à permit la réalisation de reliefs divers. Un petit lagune et ses peintures rupestres apparaitrons sous forme de grottes et d'auvents.

Bien sûr, si nous avons la chance, nous pourrons probablement apercevoir des condors survolants le ciel. Plus tard, nous arriverons a une vallée qui se compose de petites pentes très douce et recouverte de pâturage tout à fait profité par le bétail. Par ici, il est bien commun de se croiser avec une bête dans notre chemin. Si nous continuons notre chemin, nous nous croiserons avec un bassin fermé et le lagon El Hervideron, endroit préféré des lamas (famille des guanacos) à cause du pâturage.

La Recta de Tin Tin seras un des points inoubliable que nous observerons a notre passage, car celle-ci est, comme bien le dit son nom en espagnol, une ligne droite de 18 kilomètres. D'ici nous pourrons apprécier une série de cactus devant nos yeux, à notre droite le Cerro Tin Tin et à notre gauche le Cerro Negro. Nous traverserons l'ancien chemin Inca pour nous rendre à Payagasta, où nous nous surprendrons avec le "tapis" rougeâtre et coloré des plantations de piments. Ceci, en descendant jusqu'au village de Cachi, au pied de la Colline Nevado et situé entre la rivière homonyme et Chalchaquí. Enfin arrivé, nous parcourrons les rues du village en nous éblouissant par la blancheur des édifices, ses maisons de briques crues et rues pavimenteuses. Mais ce qui se distingue de cette petite localité est l'amabilité et hospitalité de ses villageois.

Jour 8 - Train des Nuages, Salta

Train des Nuages - Optionnel

Nous préparerons pour l'excursion du Train des Nuages, en partant de la cittè de Salta jusqu'au Viaducto La Polvorilla, le sommet plus élevé de notre parcours. Au fur et à mesure que nous avançons dans notre traversée en train, nous passerons par divers villages, vallées, ravins et stations. Comme par exemple, Cerrillos, Rosario de Lerma, Campo Quijano, ou l'habitude des villageois de saluer lorsque le train passe par ces lieux, s'est installée. Nous arriverons a El Alisal, endroit nommée ainsi dû à son vaste paysage d'alisiers, de plus, il est la station ou le train fait son premier "zigzag" durant lequel il fait marche arrière pour gagner de un peu d´hauteur.

Notre visite continue dans les localité suivantes: Chorillos, Puerta Tastil, Incahuasi, Abra Muñano, Los Pastos. Aussi nous arriverons à celle de San Antonio de los Cobres, commune centenaire située au bord de la rivière du nom homonyme qui nous offre un éventail de légende de la région et de richesses naturelles. Nous avançons vers Mina Concordia ascendant 4144 mètres sur le niveau de la mer, endroit ou les wagons serons décroché et réinstallé pour le retour au point de départ (Salta). Notre dernier arrêt seras le Viaducto La Polvorilla, où nous descendrons et prendrons bien sur quelques précautions, dû à l'altitude. Dans quelques stations nous pourrons acquérir des souvenirs artisanaux.

Jour 9 - De Salta à San Pedro de Atacama

Petit déjeuner à l'hôtel. Nous prendrons la route vers la cittè de San Pedro de Atacama en bus régulier. Réception au terminal de San Pedro de Atacama et transfert a l'hôtel.

Jour 10 - Désert d'Atacama & Lagune Altiplaniques

 Petit déjeuner à l'hôtel. Cette fois, notre direction seras vers le village de Toconao, pour parcourir et connaitre avant tout cet oasis. Il se trouve a 2.500 mètres sur le niveau de la mer, où se distingue l'Église et la tour Campanario, la Quebrada de Jerez, endroit où les anciens habitants laissèrent leurs traces sous forme de dessins rupestres. Cette localité est la porte d'entrée du site prédominant de notre visite qui origine dans un lac de grandes dimensions sous une épaisse cape de sel. Cette agglomération s'étend à 100 km approximativement.

Une fois arrivé, nous visiterons le Lagon Chaxa, situé à la limite du Salar, lequel s'est adapté pour héberger plusieurs espèces de flore, par exemple la engrana salée, brea (arbuste typique du Chili ou l´on peut extraire un liquide résineux), entre autres. Sans oublier, les animaux tel que les hirondelles au cou noir, le flamant andin, le chilenito, mouette andine, playeros de Baird, pequenes et pollitos de mar tricolor. C'est un paysage qui contraste a la perfection avec la couleur du ciel et de ses nuages. Sans oublié que le Lagon Chaxa, fait parti de la Réserve Nationale Los Flamencos ( Les Flaments).

Pour continuer, nous borderons le Salar pour arriver a Socaire, un village précolombien, a 3.200 mètres sur le niveau de la mer et qui se divise en différents domaines: la ville, la région agricole et le quartier. Ainsi nous atteignerons une altitude de 4.000 mètres sur le niveau de la mer au Lagon Altiplánico (plateau de grande extension) Miñiques et Miscanti. C'est pour cette raison, que nous prendrons les précautions adéquates pour profiter pleinement de ceux-ci qui se créèrent il y a plus d'un millions d'années lors de l'éruption du volcan Miñiques. Donc, nous pourrons observer les différentes espèces qui nous accompagnent dans cette aventure: Flamants, tagua cornuda, canards juar-jual, caiti, jars guallata, nandou, lama, guanaco, renards, viscaches, vigogne, et alpaga. Cet imposant paysage se trouve entouré par volcans, reliefs montagneux qui font de l'emphase sur les collines Miñiques et Miscanti. Une fois terminé notre visite nous retournerons a San Pedro de Atacama.

Jour 11 - Geysers del Tatio et Machuca

 Nous débuterons notre randonnée à l'aube pour réaliser l'excursion a Geysers del Tatio, qui se trouve dans la Réserve Nationale du Volcan Tatio, ainsi nous pourrons profiter de toute la matinée. La température de ceux-ci atteint les 85ºC et ils peuvent mesurer jusqu'à 8 ou 9 mètres. Simplement un spectacle admirable. Ces flots d'eau et de vapeurs se produisent lorsque les nappes d'eau souterraines prennent contact avec le magma du volcan. Ceux-ci se retrouvent a plus de 4.000 mètres sur le niveau de la mer. Bien sur que notre visite s'effectuera avec précaution à une distance considérable. Une fois que cette partie de l'excursion fut réalisée, nous profiterons des bains thermaux en nous relaxant dans les bassins de 40ºC.

À notre retour a San Pedro de Atacama, nous passerons pas lâgglomération de Machuca où nous pourrons observer les constructions de pisé et de paille. L'infime population de cette région se dédit surtout à l'agriculture et a la production de fromage. A quelques kilomètres se trouve le lagon La Salada où vivent de grandes communautés de flamants, canards et mouettes qui participent au spectacle de ces merveilleux paysages.

Jour 12 - De San Pedro de Atacama à San Salvador de Jujuy

Petit déjeuner à l'hôtel. De la cittè de San Pedro de Atacama nous prendrons un bus régulier vers la cittè de San Salvador de Jujuy. Réception au Terminal de Jujuy et transfert a l'hôtel.

Jour 13 - Connaître San Salvador de Jujuy

Petit-déjeuner à l'hôtel. En après-midi nous sortirons visiter le centre historique de la cittè, visitant l'église San Francisco, le Musée Lavalle, Le Gouvernement à la Chambre et le salon du drapeau. Le Gouvernement à la Chambre opère dans un exquis palace français. Nous connaitrons la vielle station, le passage des artisans et les quartiers résidentiels comme celui de Los Perales. Aussi nous aurons l'occasion de parcourir différentes rues ou des anciennes maisons coloniales avec ses fenêtres typiques de l'époque et jardins décorés de citernes dans son centre. Nous finaliserons notre parcours à Alto La Viña, nous serons entretenu avec le Musée Archéologique Jorge Pasquini López. Ici, nous rencontrons un belvédère, par où il sera possible d'observer la beauté du paysage qui nous est offert: la splendeur de la cittè "norteña".

Jour 14 - Quebrada de Humahuaca d' San Salvador de Jujuy

Petit-déjeuner à l'Hôtel. Ce ne sera pas une journée comme les autres. Parcourir la Quebrada de Humahuaca, c'est découvrir un paysage avec une diversité de couleurs et de formes en nous remontant dans un passé géologique de plus de 60 millions d'années. Le chemin vers ce ravin témoigne de la richesse culturelle préhispanique et de la cohabitation avec les culturelles actuelles, donnant naissance à un patrimoine exceptionnel. Nous abandonnons San Salvador de Jujuy en commençant notre voyage à plus de 1.200 mètres sur le niveau de la mer. Le premier village que nous allons voir est Tumbaya, avec sa place et son église. Puis, nous continuerons jusqu'à Purmamarca, pour admirer la Colline aux Sept Couleurs, la Promenade de Los Colorados, la Place des Artisans et l'Église.

Nous continuons notre sentier vers le nord, sur le trajet nous pourrons observer la présence du Volcan del Yacoraite et la chaîne Los Amarillos. Une fois dans la localité d'Humahuaca, nous recevrons la bénédiction de San Francisco depuis l'horloge du Cabildo. Nous ferons l'ascension du Monument aux Héros de l'Indépendance et nous irons visiter l'église. Déjeuner et spectacle folklorique optionnels.

L'après-midi, nous entreprendrons le retour, en visitant Uquía et son église, qui possède un autel en or et de tableaux de Cuzco de Los Angeles Arcabuceros. Nous rencontrerons un artisan spécialisé dans la céramique puis nous irons dans une Réserve de Vigognes. Nous ferons un arrêt à Huacalera pour prendre des photos au Tropique du Capricorne et à Tilcara, nous profiterons des Ruines du Pucará, du Musée Archéologique et de l'Église. Nous ferons notre dernier arrêt à Maimará, pour profiter de la vue de la Colline connue sous le nom de palette du peintre et pour visiter son cimetière sur le flanc de la montagne.

Nous passerons la nuit à Tilcara.

Jour 15 - Caravane de Lamas en Tilcara

Petit déjeuner à l'hôtel. Aujourd'hui ce seras une journée très spéciale, car nous rencontrerons des lamas. Le lama est un fidèle compagnons des campagnards andins. Grâce à elle se transporte la marchandise aux travers de la Puna, vallées ou selves. À Tilcara les lamas sont domestiquées pour l'usage de chargements comestibles. Un système spécifique est utilisé afin de les adoucir et dominer, appelé "stimulation positive", ayant comme résultat des lamas soumis et docils. Nommée “Camélidés heights”, le lama est désigné comme un animal sacré pour diverses cultures pré-historiques et fut un emblème de richesse ou de noblesse. Il est une sorte d'identité et d'héritage culturel de Jujuy. Nous effectuerons aussi, par la suite, des marches vers les points panoramiques rurales, profitant de: parages distincts et visitant les habitants de la communauté. Nous apprendrons de leur sagesse ancestrale que l'homme "jujeño" dénote dans chaque activités culturel, qu'il réalise. Dans l'après-midi nous entamerons notre route vers La Quiaca.

Jour 16 - La Quiaca, Abra Pampa, Yavi et Villazón

Petit-déjeuner à l'hôtel. Nous visiterons la cittè et par la suite nous nous dirigerons vers Yavi, connue par ses chapelles historiques. La Quiaca se trouve dans la frontière avec la Bolivie, unie par un pont international avec la ville bolivienne de Villazón. Au début du XXe siècle, le ferroviaire arriva de Puna jusqu'à la frontière où un viaduc ainsi que la station limitrophe, furent construites, formé par trois arcs sur la rivière de la Quiaca. La Quiaca se développa avec le temps, acquérant de l'importance à la mi du XXe siècle. La Quiaca est un endroit transitaire incessant d'habitants des Hauts Plateaux Andins, avec leur vêtements typiques "puneña". Près de La Quiaca se trouve une autre ville aussi importante, dans le nord-ouest argentin, Yavi, riche par ses concepts historiques. Finalement nous traverserons le pont international pour connaître le Villazón, dans le territoire bolivien.

Jour 17 - Depart pour Chutes d´Iguazu

Petit déjeuner à l'hôtel. Transfert vers l'aéroport de Salta. Accueil et transfert de l´aéroport d´Iguazú a l´hôtel.

Jour 18 - Chutes d´Iguazu Coté Argentin

Nous ferons l'une des excursions les plus intéressantes et inoubliables sur les passerelles qui nous mèneront aux imposantes Chutes du côté argentin, en arrivant jusqu'à la Gorge du Diable, une œuvre de la nature qui impressionne avec ses eaux furieuses, à 80 mètres d'altitude. Déjà depuis le Circuit Inférieur nous pourrons observer la nature abondante qui nous encercle, pendant que nous descendons les marches qui nous permettent de voir le spectacle de ces rideaux d'eau ceints d'une végétation dense.

Nous passerons par la chute Álvar Nuñez, d'où nous aurons les premières vues de la Gorge du Diable. En suivant le sentier, nous trouvons l'île San Martín et la chute homonyme au bout de ce chemin, les Chutes Bosetti, Dos Hermanas. Nous pouvons y rester pour contempler ce spectacle des eaux en nous rafraichissant lorsque celles-ci se heurtent aux rochers et produisent une vapeur qui nous giclera complètement.

Nous continuons notre circuit, cette fois, le circuit supérieur, où nous parcourrons les mêmes chutes, mais avec une vue différente des Chutes et de ses environs, et nous nous approcherons à notre prochain point, le plus impactant, qui nous orientera par le bruit des courants d'eau. Nous arriverons en train jusqu'à la station Gorge du Diable pour parcourir un chemin zigzaguant entre les îles et nous pourrons ainsi avoir une large vue sur cette grande faille au cœur de la forêt, créée, d'après une légende, par la fureur du Dieu du Fleuve Iguazú.

Pleine Lune (optionnel pour les Chutes Argentines) Nous ferons une promenade unique pendant la nuit, avec la pleine lune nous dévoilant les sons et les secrets de la forêt de Misiones. Le départ du Train Écologique vers la Station Gorge du Diable, où nous percevons les premiers bruits et murmures de la nature, en créant une ambiance de mystère et de magie. Le spectacle qui se produit sur les Chutes avec l'arc-en-ciel qui jaillit parmi les eaux, reflété par la lumière de la lune, nous fera soupirer d'émotion. De même, au cœur de cette magnifique atmosphère, nous pourrons capter les mouvements et les sons des animaux qui sortent chercher leur nourriture. Après cette expérience merveilleuse, nous rentrerons en train jusqu'au centre des visiteurs.

Jour 19 - Ruines jésuite de San Ignacio et Minas de Wanda

Nous ferons une promenade dans les célèbres Ruines des Jésuites, qui ont été déclarées Patrimoine de l'Humanité par l'UNESCO en 1984. Durant le parcours de cette œuvre magnifique, nous pourrons profiter du paysage, en observant des villages et des plantations. Il s'agit des restes d'une civilisation construite par les Guaranis et fondée en 1610 par les jésuites. Nous apprendrons davantage sur cette construction, sur la vie et les coutumes des aborigènes et sur la façon dont ils ont été endoctrinés par les jésuites avec le catéchisme. Les ruines des 30 villages fondés par ceux-ci sont cachées au cœur de la végétation de l'Argentine, du Brésil et du Paraguay.

Nous visiterons ensuite les Mines de Wanda, à 40 km de Port Iguazú, où nous pourrons apprécier le grand attrait que représentent ces pierres semi-précieuses en cristaux de quartz, améthystes, agates et topazes. Elles se trouvent à ciel ouvert aux rives du Fleuve Paraná, un paysage inoubliable encerclé de plantations de sapins, maté, thé, etc. À mesure que nous parcourons les sentiers, nous sommes surpris par les différentes gammes de couleurs irisées par ces gemmes. Une curiosité à prendre en compte: son nom est dû à une princesse polonaise qui aimait ces pierres. Nous pouvons y acheter des souvenirs de ces pierres magnifiques qui charment la vue.

Jour 20 - Chutes d´Iguazu Coté Brésilien et Survol des chutes d'Iguaçu en hélicoptère

Chutes d´Iguazu Coté Brésilien

Petit-déjeuner a l'hôtel. Un parcours extrêmement magnifique nous attend sur une passerelle unique de 1 km pour observer les Chutes d'Iguazú du côté brésilien. Durant ce parcours, vous pourrez connaître la faune et la flore de plus près, vous aurez une vue unique des chutes, car cette aire est plus dégagée en ce qui concerne les chutes, car la plupart de celles-ci se trouvent du côté argentin, formant un mur d'eau de 2700 mètres de large.

C'est pourquoi la Gorge du Diable brillera dans toute sa splendeur de ce côté-ci pour nous émerveiller. En outre, ce lieu est peuplé de rares espèces animales et végétales, certaines d'entre elles en péril d'extinction, tel est le cas de la loutre géante, de l'ours fourmilier, du jaguar, du cerf et du caïman jaune. Nous pouvons également trouver des fleurs autochtones comme des orchidées, des bromélias et une infinité de papillons.

Note: Il faut savoir que cette visite peut être effectuée seulement pendant 5 jours par mois, durant la pleine lune, deux jours avant et deux jours après. Il faut également tenir compte du nombre de places limitées et bien sûr des conditions climatiques.

Survol des chutes d'Iguaçu en hélicoptère

Voler au-dessus des chutes d'Iguazu est une expérience unique et est la cerise sur le gâteau pour toutes les personnes qui se déplacent pour visiter cette merveille du monde. En effet, après les avoir visitées en Argentine et observées panoramiquement depuis le Brésil, le fait d'admirer ce travail de la Mère Nature depuis une perspective aérienne nous rend perplexe. Nous partons de l'héliport de Foz do Iguaçu pour survoler le Parc national d'Iguazu et les chutes pour une durée de 10 minutes obtenant des vues privilégiées depuis les airs.

  • Cela comprend : les transferts de l'hôtel à l'héliport et retour, guide bilingue espagnol-anglais ou espagnol-portugais et le vol proprement dit de 10 minutes.
  • Non inclus: les repas, les boissons et autres dépenses personnelles, pourboire et coûts des autres activités complémentaires ou optionnelles.

Remarque à considérer pour les vols: il faut garder à l'esprit que les vols sont conformes aux lois, règles et règlements de l'aviation, à la protection de l'environnement et fondamentalement aux normes de sécurité requises pour ce type de programme. Cette visite fait partie du programme de Gestion de l'environnement du Parc National d'Iguazu en conformité avec le certificat ISO 14000.

Jour 21 - Iguazú - Buenos Aires

Petit-déjeuner a l'hôtel. Transfert vers l'aéroport de Iguazú. Accueil et transfert de l´aéroport de Buenos Aires a l'aéroport International d'Ezeiza (Ministro Pistarini). Fin de nos services.


Contactez Nous Réserver Télécharger PDF