Antarctique et îles subantarctiques
M/V Plancius - M/V Ortelius
D'Ushuaia

Nous passons par le Passage de Drake aux îles Falkland, à sa capitale Port Stanley, continuer ensuite notre navigation vers les îles de la Géorgie du Sud, en passant devant la convergence antarctique. Plus tard, nous débarquerons aux îles Orcades, ancrant dans l’île de Laurie, pour nous rendre à la base argentine.(Station d'Orcadas). À côté de cette zone, nous trouvons une colonie de pétrels géants du Sud. À Cormorant Point, vous pourrez visiter une colonie de manchots Adélie. Nous continuons ensuite vers la barrière de glace de Larsen pour avancer plus tard dans la mer de Weddell en direction de la péninsule antarctique. Croisière dans les îles subantarctiques et antarctiques, pour connaître les îles Malouines, Géorgie du Sud, les Orcadas et les Shetland du Sud. La seule sortie offerte par le bateau M/V Ortelius offre la possibilité de plonger dans l'Antarctique, à titre d'activité optionnelle, un atout.

Antarctique et îles subantarctiques dans le M/V Plancius d'Ushuaia

19 jours - 18 nuits

Le programme Antarctique, îles Falkland et île Géorgie du Sud est l’un des voyages les plus complets en Antarctique qui existe depuis plusieurs jours, car il n’ya pas que la péninsule antarctique qui est visitée, mais aussi les célèbres îles Malouines, Georgias du Sud et Orcades du Sud que dans les programmes classiques L'Antarctique n'est pas navigué vers ces îles. Comme la grande majorité des croisières en Antarctique, partie du port de la ville d’Ushuaia sur l’île de Terre de Feu, en partant de la Canal Beagle en direction du détroit de Drake. Les deux premiers jours de la route de navigation Ils sont destinés à naviguer vers notre premier atterrissage: les îles Malouines. Après que être 2 jours dans le port de Stanley, nous continuons la route du voyage à la convergence antarctique, cela nous Il faudra 2 jours pour atteindre notre deuxième atterrissage: Le île Géorgie du Sud ...

Antarctique et îles subantarctiques dans le M/V Plancius d'Ushuaia

Il y a beaucoup à voir dans les îles de la Géorgie du Sud. Nous allons donc passer trois jours à visiter Elsehul Bay, où il élève en permanence des phoques, puis à Right Whale Bay, la plaine de Salisbury, le port de Gold (Gold Harbour) et Cooper Bay, observant de nombreux animaux sauvages tels que les éléphants de mer, les manchots papous, King et Macaroni, différents albatros et dans le fjord de Drygalski, nous pouvons observer un animal envahissant: El Reno, n’est plus de ces latitudes, a été amené du pôle Nord. Nous avons déjà consommé la moitié du voyage et nous naviguons à travers la mer glacée vers les îles Orcades du Sud, notre troisième destination antarctique. Ils nous attendront dans une base scientifique argentine. Pour ce faire, nous mouillerons à Isla Laurie. Nous connaîtrons également Punta Cormorán dans le but d'observer de près une colonie de manchots Adélie.

Nous quittons les Orcades pour nous rendre à notre prochain point de rendez-vous: Mer de Wedell. Pour atteindre cet objectif, nous devons traverser la barrière de glace, où nous voyons d’autres espèces telles que le cachalot ou les pétrels que nous n’avions pas vus jusqu’à présent comme le pétrel de las Nieves ou même le manchot empereur. Avec l'objectif atteint, en naviguant dans la mer de Wedell, nous visiterons les îles Paulet, Déception et Port Neko, au cours des 2 journées les plus intenses de ce voyage en Antarctique. Puis le retour sur le continent américain nous attend, en direction du port d'Ushuaia, sur l'île de la Terre de Feu.

19 jours - 18 nuits

Jour 1 - Ushuaia

L'embarquement a lieu l'après-midi à Ushuaia, Terre de Feu, Argentine, la ville la plus australe du monde, entourée de la dernière chaine montagneuse de la Cordillère des Andes et baignée des eaux du Canal Beagle. Nous naviguerons à travers le détroit.

Jour 2 - La mer

Dans la mer, du côté ouest, plusieurs espèces d'albatros et de pétrels, tels que le pétrel plongeur, suivent le bateau.

Jour 3 - Îles Malouines

Le troisième jour, nous arriverons aux Îles Malouines afin de consacrer toute la journée au côté ouest de l'archipel. Nous ferons une randonnée sur les rives de l'Île Carcass, où nous observerons des pingouins de Magellan et de Gentoo, puis nous aurons une rencontre avec des oiseaux et des hérons de nuit. Sur l'Île de Saunders, nous pourrons observer des Pingouins Rockhopper, des albatros au front noir et des cormorans Roi.

Durant cette partie du voyage, vous pouvez visiter les sites suivants:

  • île Carcass (Île de Rosario) Cette île se caractérise par une abondance d'oiseaux, car il n'y a pas de rongeurs, on peut voir des manchots de Magellan et des manchots papous, des oiseaux de rivage et des passereaux. Nous trouvons des animaux tels que le martinette commun, le héron des sorcières, ainsi que des phoques et des pingouins. A Port Patterson, il existe différentes plantes exotiques, telles que le fuchsia, la rose canine et le lupin foncé. Le nom en anglais de l'île est en l'honneur du navire HMS Carcass, appartenant à la marine britannique, qui a visité l'île en 1766.
  • île Saunders (île de la Trinité) Dans cette île de 120 km² qui se trouve au nord de la Île Grande Malvina, elle est caractérisée par la production ovine, on voit des albatros à sourcils noirs, des cormorans impériaux et des manchots à plumes jaunes, en moindre proportion, on peut trouver des manchots royaux, Magellan et de papúa.

Jour 4 - Port Stanley

Nous traverserons la capitale des îles Malouines, Port Stanley, où nous pourrons découvrir la culture des habitants des Malouines, qui présente certaines caractéristiques sud-américaines et un charme victorien, comme la couleur de leurs maisons ou la propreté de leurs jardins ou bars élégants anglais. À Stanley et dans les environs, on peut voir un nombre important de navires échoués remontant à un siècle. Le musée du village est petit mais a des choses intéressantes à voir comme l'histoire des premières colonies.

Stanley, est situé sur l'île de Soledad et continue à être connu pour les Britanniques sous son ancien nom de Port Stanley et, pour les Argentins, comme Puerto Argentino. C'est actuellement le centre administratif de l'archipel. Ils vivent autour de 2500 personnes (les trois quarts de la population totale des îles). À l’origine, Stanley était une petite ville qui, depuis le XIXe et le début du XXe siècle, s’est développée grâce à l’importance qu’elle revêtait pour la réparation des bateaux à voile menant au Cap Horn.

Jour 5 à 6 - Géorgie du Sud, Convergence Antarctique

Nous naviguerons à nouveau en haute mer, sur notre chemin vers la Géorgie du Sud, nous traverserons la Convergence Antarctique. En entrant dans les eaux antarctiques, la température descendra environ 10ºC dans un laps de quelques heures. Une fois arrivés près de la Convergence, nous verrons une nuée d'oiseaux qui s'approche du bateau et de nombreuses espèces d'albatros, pétrels, labbes et de mouettes, entre autres, nous accompagnerons dans notre parcours.

Jour 7 à 10 - Îles Géorgie du Sud

Nous arriverons sur les Îles Géorgie du Sud où nous visiterons la Baie de Elsehul, avec son élevage de phoques de plage, puis nous continuerons jusqu'à la Baie de la Baleine Franche (Right Whale Bay), la plaine Salisbury, le Port d'Or (Gold Harbour) et la Baie Cooper, qui vous offrira la possibilité de jouir d'une large gamme de paysages et d'animaux sauvages, tels que des éléphants de mer, des pingouins de Papua, Roi et Macaroni, des albatros à tête grise, des albatros sombres, des pigeons antarctiques et même des animaux non autochtones tels que le renne, introduit dans le Fjord Drygalski.

L'un des coins que nous prévoyons de visiter est l'île aux Prions, choisie par les albatros errants pour faire leur nid et élever leurs poussins. Dans la baie de Fortuna, nous tenterons de retracer les étapes franchies par le légendaire explorateur britannique Ernest Shackleton et poursuivrons notre voyage vers la baie de Stromness. À cet endroit et à Grytviken, il reste encore les ruines du village abandonné pour la chasse à la baleine, actuellement peuplé de manchots royaux et de phoques qui errent dans les rues et les bâtiments. Le musée d'histoire de la chasse à la baleine de Grytviken et la tombe adjacente de Shackleton sont d'autres trésors du passé que nous visiterons.

Les conditions météorologiques détermineront les zones que nous pourrons visiter dans le sud de la Géorgie et où nous pourrons exercer nos activités. Les destinations à visiter peuvent être:

  • île Prion Ce site est fermé au début de la période de reproduction des albatros errants. Depuis janvier, les adultes en âge de procréer ont déjà réuni leurs partenaires et couvent les œufs ou prennent soin de leurs poussins. Profitez de l'observation de la nature douce de ces animaux qui ont la plus grande envergure de tout autre oiseau au monde.
  • Plaine de Salisbury, baie de St. Andrew, Gold Harbour Ces zones abritent non seulement les trois plus grandes colonies de manchots royaux du sud de la Géorgie, mais aussi trois des plus grandes plages de reproduction des otaries à fourrure de l'Antarctique dans le monde. Littéralement, des millions d'otaries à fourrure antarctiques se reproduisent dans le sud de la Géorgie en décembre et janvier. Ce n’est que pendant la moyenne saison que leur cycle de reproduction atteint son maximum. Observez les grands loups surveiller (et occasionnellement se battre) sur des territoires où des dizaines de femelles viennent d'accoucher ou sont sur le point de le faire. Surveillez vos pas et restez au frais lorsque vous vous promenez sur les plages pendant cette période.
  • Grytviken Dans cette station baleinière abandonnée, les manchots royaux arpentent ses rues et les éléphants de phoque habitent leur environnement comme s'ils étaient les propriétaires de l'endroit - essentiellement parce qu'ils le sont. Ici, il est possible de visiter le musée de l'île de Géorgie du Sud et la tombe de Shackleton.

Dans l'après-midi du 10, le bateau sera présenté à notre prochaine destination.

Jour 11 - La mer

Nous continuerons à naviguer sur la mer, où le bateau sera une fois de plus suivi par une nuée d'oiseaux marins. À certains points, nous trouverons une mer gelée et, au bord de la glace, nous aurons l'occasion de voir des espèces comme le labbe Mac-Cormick, le pétrel des neiges et l'évasif pingouin Empereur.

Jour 12 - Îles Orcadas du Sud, Laurie

Nous essayerons de visiter la station Orcadas, une base argentine située dans les Îles Orcadas du Sud. Le personnel de la base est très hospitalier et ils nous montreront leurs installations, près desquelles se trouve une colonie de pétrels géants du sud et où nous pourrons profiter de magnifiques vues sur les glaciers qui nous entourent. En arrivant aux Orcadas, nous essayerons de sonder l'Île de Laurie. Nous pouvons aller à Cromoran Point pour observer une importante colonie de pingouins d'Adélie. Si l'atterrissage sur l'île Laurie était impossible en raison des conditions météorologiques, nous pouvons aller aussi loin que l'anse de Signy pour descendre sur l'île de Signy.

Jour 13 - Barrière de glace Larsen

Nous continuons notre route de navigation en haute mer vers la barrière de glace, nous pourrons observer des espèces de la haute Antarctide telles que des pétrels des neiges ou le pingouin empereur. Nous pourrons même heurter des cachalots du sud, dont la présence commence à être visible à mesure que nous nous approchons de la barrière de glace.

Jour 14 à 16 - Mer de Weddell, L'Île Paulet, Déception, Port Neko

Le navire traverse la mer de Weddell à travers des blocs de glace qui dérivent à travers le détroit de l'Antarctique. Les spectaculaires icebergs tabulaires indiquent la porte d'entrée du secteur est de la péninsule antarctique. Brown Bluff est un lieu choisi pour faire escale sur le sol antarctique. Il s'agit d'un rocher sombre qui sert de refuge à une importante colonie de manchots Adélie. Si le beau temps accompagne la navigation, nous continuerons à marcher dans les eaux du Weddell. L'idée est de visiter la baie de Charlotte, située sur la côte ouest du pays de Grahan, découverte par l'explorateur belge Adrien de Gerlache lors de son expédition entre 1897 et 1899. Le nom correspond à celui promis par le commandant en second de l'équipage, l'hydrographe Georges Lecointe. Cette baie pittoresque est entourée de montagnes et de nunataks émergent de la surface glacée. Parmi les icebergs qui abondent habituellement sur la côte, vous pouvez voir plusieurs groupes de phoques, goélands cuire, skuas, cormorans et manchots. Un autre coin à connaître est la baie Wilhelmina sur la péninsule d'Arctowski, où nous pouvons admirer les montagnes escarpées couvertes de glace.

À l'Île Déception, nous essayerons d'accoster à Baily Head, habitat d'une colonie de cent mille pingouins Barbus (Chinstrap). Déception est un cratère sous-conduit, qui s'ouvre vers la mer, en créant un port naturel pour les embarcations. Le printemps y est doux et nous trouverons une station baleinière abandonnée, de milliers de pigeons, de mouettes dominicaines, des labbes polaires et bruns, et des mouettes à queue fourchue de l'Antarctide. Nous observons des nids de pétrels Wilson's Storm et des pétrels Storm à ventre noir parmi les ruines de la station baleinière de la Baie des Baleiniers. Pour ceux qui aiment la marche, ils pourront faire une promenade à pied à Baily Head, vers la crête du cratère de la Baie des Baleiniers pour observer les restes de la station Hektor, pendant que nos bateaux courageux entrent dans le cratère par le spectaculaire Neptune's Bellow dans le cercle de l'Île Déception.

L'après-midi, nous descendrons sur l'Île Demi-Lune, où nous pouvons observer des éléphants de mer et des phoques de Weddell, ainsi que des pingouins Chinstrap, des Shags aux yeux bleus, des pétrels Wilson's Storm, des mouettes Kelp, des Snowy Sheatbills, des mouettes à queue fourchue antarctiques et des labbes bruns antarctiques. Sur notre route vers l'ouest, nous naviguerons vers l'Île Cuverville, une petite île pluvieuse, ancrée parmi les montagnes de la Péninsule Antarctique. Elle possède une grande colonie de pingouins Gentoo et des couples reproducteurs de labbes bruns. Nous espérons que le temps et les conditions soient favorables pour pouvoir naviguer au-delà du sud jusqu'à Port Neko à la Baie Andvord et à travers la Baie Paradis, aux icebergs multicolores et aux fjords à coupe profonde, pendant que nous avons l'occasion de voir de grandes baleines. Nous aurons l'occasion de naviguer en Zodiac en traversant les icebergs et en nous enfonçant dans les fjords.

Jour 17 à 18 - Passage Drake

Sur notre route, en direction nord, une grande nuée d'oiseaux marins nous suivront en traversant la Mer et le Passage Drake.

Jour 19 - Ushuaia

Nous arriverons à Ushuaia le matin et nous débarquerons.

Feuille de Route

 Antarctique et îles subantarctiques dans le M/V Plancius d'Ushuaia

Services

Tous les tarifs indiqués sont par personne, en dollars américains, sur base d’occupation double twin. Les tarifs en dollars s'appliquent à toutes les ventes hors Europe. Une remise de 5% sera concédée pour des réservations d'un ou plusieurs voyages consécutifs (à l'exception du programme “Odyssée Atlantique”). Veuillez prendre en compte que toutes les dates et les tarifs sont sujets à de possibles modifications. Tous les voyages opèrent avec un minimum de 70 passagers. "Plancius" peut transporter jusqu'à 110 passagers.

Occupation individuelle (base single)

Toutes les cabines sont disponibles en occupation Signle, leur prix étant multiplié par 1.7. (All cabins 1.7 times the share price)

Les services comprennent:
  • Voyage à bord du bateau comme l'indique l'itinéraire
  • Tous les repas pendant le voyage à bord, apéritifs, café et thé compris
  • Utilisation libre des bottes en caoutchouc et des raquettes de neige (chaussures)
  • Transfert commun du bateau jusqu'à l'aéroport d'Ushuaia (directement après le débarquement)
  • Toutes les excursions terrestres et les activités durant le voyage en canoës gonflables Zodiac
  • Programmes de conférences de naturalistes réputés et coordination à la charge d'une équipe d'expédition expérimentée
  • Tous les impôts des services et des frais portuaires pendant le programme
  • Matériel de lecture avant le départ
Services non inclus:

Les tarifs aériens, aussi bien pour les vols réguliers que les vols charter, les services préalables et/ou ultérieurs à la croisière, les transferts jusqu'au bateau: frais de passeport et de visa, taxes gouvernementales d'arrivée et de sortie du pays, repas sur le continent, bagages, annulation et assurance personnelle (très conseillé), frais d'excédant de bagages et tous autres frais supplémentaires à titre personnel, comme blanchisserie, bar, boissons ou appels téléphoniques, ainsi que le pourboire à la fin des voyages pour les serveurs et autre personnel de service à bord.

Il a été accordé que lorsque les prix du combustible à niveau mondial augmentent ou dépassent les 80 dollars américains par baril, et ce, 90 jours avant le départ, OceanWide Expeditions se réserve le droit de demander une majoration de 25 dollars par passager par nuit, qui devra être payée à OceanWide par la partie contractante.

Informations Générales

Iles Malouines

Information Général sur les Malouines

L'archipel est un trésor pour les amoureux de la nature et pour les photographes. Les îles sont pleines de vie sylvestre, avec d'immenses colonies d'albatros, cinq espèces de pingouins, des éléphants de mer et de nombreuses autres espèces. Les Îles Malouines offrent une large variété de faune avec, outre celles qui ont déjà été énumérées, des lions de mer, la baleine franche australe, des dauphins et des orques, des mouettes, des “caranchos” (grands rongeurs) des pétrels, pigeons, labbes, cormorans, un grand nombre d'espèces comme les mollusques, crustacés, des poulpes; elles présentent une géologie fascinante, car elles sont formées sur un terrain rocailleux, couvert d'herbe et de mousse, avec quelques petits reliefs montagneux, des rochers et des plaines ondulées, et où l'on peut également trouver des “rivières de cailloux”, qui sont les lits les anciens fleuves qui après une période de temps devenaient des glaciers de petite taille; une histoire maritime passionnante, d'excellentes excursions et, bien sûr, la chaleureuse hospitalité des gens.

En ce qui concerne la végétation de steppe, on y remarque l'absence d'arbres même si les îles sont couvertes d'herbes de bonne qualité, de pâturages, de balsamine des marais, qui ont la consistance et la forme d'énormes coussins ronds, ainsi que la véronique, des arbustes avec des fleurs aromatiques jaunes, et la vierge pâle, blanche, et des cèleris sauvages. Il existe environ 163 espèces de plantes autochtones. Les Îles Malouines se trouvent à environ 500 kilomètres (300 milles) à l'est de l'Argentine, au niveau de 52º de latitude sud. Elles sont composées d'environ 800 îles. Les deux îles principales sont l'Île Grande Malouine et l'Île Soledad, de tailles comparables à la Jamaïque ou à l'Irlande du Nord. La plupart des paysages sont montagneux.

Les Îles Malouines ont la caractéristique d'être découpées, c'est à dire, qu'elles possèdent de grandes baies allongées qui séparent quasiment les îles principales, il y a également des baies de plus petite taille, certaines trop petites et découpant l'île. Une caractéristique particulière consiste par exemple dans les grandes falaises qui se trouvent dans le détroit de San Carlos. Les îlots et les îles de petite taille sont situés en grand nombre sur les marges découpées des îles plus grandes. Les Îles Malouines ont été visitées par les indigènes qui habitaient l'Île de la Terre de Feu, même s'il n'y a pas vraiment de preuves de l'arrivée des natifs. L'un des premiers visiteurs de l'île fut le célèbre explorateur britannique John Davis en 1592. Le premier campement sur les îles a été fondé par le navigateur et explorateur français Louis-Antoine de Bougainville en 1764.

Le nom de Malouines est le toponyme donné par les navigateurs français qui fait référence au port de Saint-Malo, en France, d'où ils étaient partis. De Bougainville y a débarqué avec les colons français et y a fondé le village de Port Saint Louis à Berkeley, sur l'île Soledad. La souveraineté sur ces îles fait l'objet d'un litige entre la République argentine et le Royaume-Uni.

Stanley – Port Argentin

Stanley est situé sur l'Île Soledad, connu sous l'ancien nom de Port Stanley par les Britanniques, et sous le nom de Port Argentin pour les Argentins. C'est aujourd'hui le centre administratif de l'archipel et il compte environ 2500 habitants (trois quarts de la population totale des îles). À l'origine, Stanley était un petit village qui, à partir du XIXe siècle et début du XXe siècle, a vu un essor grâce à l'importance de la réparation des bateaux qui naviguaient vers le Cap Horn.

Parmi les attraits des îles, nous trouverons le port, l'église, une place, le supermarché West Store, le monument aux morts de la Guerre des Malouines et plusieurs petites maisons aux toits de différentes couleurs qui les rendent pittoresques et qui se trouvent sur un terrain âpre et rocailleux, d'où l'on entend le vent siffler. Les sévères tempêtes du Cap Horn endommageaient souvent les bateaux qui étaient ensuite réparés à Port Stanley. Les bateaux endommagés s'engouffraient souvent dans le port. Une fois le Canal de Panama construit en 1914, la route du Cap Horn est devenue obsolète et Port Stanley est redevenu insignifiant comme auparavant, subsistant principalement grâce à l'exportation de laine. Mais depuis 1982, Stanley a connu un nouvel essor grâce à la vente de licences aux bateaux de pêche étrangers.

Climat aux Îles Malouines

Les Îles Malouines possèdent un climat océanique froid. Il y a souvent du vent et les températures oscillent en général entre 5º et 10ºC (40º et 50ºF). Les pluies sont rares et peuvent avoir lieu à n'importe quelle saison de l'année avec de la grêle.

Faune et flore

En raison de l'endroit isolé où se trouvent les îles, des espèces uniques de faune et de flores se sont développées. Les côtes de falaises, les plages de sable blanc constituent le lieu idéal pour que de nombreuses espèces animales puissent s'y reproduire. Sur les îles, nous pourrons trouver environ 60 espèces d'oiseaux endémiques. Il est conseillé de visiter la colonie d'albatros Black-browed, car c'est une expérience inoubliable. Cinq espèces de pingouins sont également présentes sur les îles, trois desquelles vous ne verrez pas en Antarctide – huppe jaune, pingouins de Magellan et pingouins Roi.

Îles Orcadas du Sud

Information Générale sur les Îles Orcadas du Sud

Les Îles Orcadas du Sud constituent un archipel qui se trouve à l'est des Îles Shetland au niveau de 60º35 de Latitude Sud et consistent dans quatre îles principales: Les plus connues sont les Îles Coronation et Laurie. Les îles ont été découvertes seulement en 1821 lorsqu'elles ont été vues par les chasseurs britanniques et étasuniens George Powell et Nathaniel Palmer. Les îles sont principalement formées de roche et de glace (85% de glaciers) et possèdent une végétation peu abondante. L'Argentine et le Royaume-Uni possèdent des stations scientifiques sur les îles, la station Orcadas et Signy, respectivement. Encerclées par les Îles Orcadas, à l'ouest, la Grande Île de Terre de Feu, au sud, les Îles Aurore, et au nord, la Péninsule Antarctique.

Climat aux Îles Orcadas du Sud

Le climat des Îles Orcadas du Sud est semblable à celui des Shetland du Sud, froid, humide et venteux, nous pouvons le définir comme un climat nival en raison du temps pendant lequel la glace persiste. La température moyenne en été oscille entre 0º et 3ºC (32º et 37ºF). La neige tombe sur l'Île Signy environ 280 jours par an. Les Îles Orcadas du Sud peuvent avoir de la glace pendant assez longtemps. Les températures maximales enregistrées sont de 12ºC en été et de -45º en hiver.

Faune et Flore sur les Îles Orcadas du Sud

Nous trouvons de grandes colonies de pingouins. Le paysage des Îles Orcadas du Sud est très spectaculaire. Pendant l'été, c'est la saison où se reproduit la faune de cétacés et de pinnipèdes, ainsi que les oiseaux antarctiques: pingouins, pétrels, albatros, cormorans et pigeons antarctiques. Parfois, on peut y observer des baleines. En hiver, en raison de la masse de glace qui augmente, la faune se réduit considérablement sur la surface.

Lieux fréquemment visités
Île Laurie

Sur cette île, il est conseillé de visiter la Station Argentine “Base Orcadas”, où nous pourrons observer un élevage de Pétrels géants du sud. Avec l'autorisation du personnel de la base, nous pourrons également visiter Pointe Cormoran, qui possède une colonie de Pingouins d'Adélie.

Shetland DU Sud

Information Générale sur les Îles Shetland du Sud

Les Îles Shetland du Sud constituent une longue chaîne d'îles (540 km) situées à 800 km de la Terre de Feu et à 120 km de la Péninsule Antarctique. L'archipel d'origine volcanique est formé par 11 îles de plus grande taille et par un grand nombre d'îles plus petites. Elles sont pour la plupart montagneuses et sont couvertes à 80% par des glaciers. En 1819, l'île a été aperçue pour la première fois, selon les registres, lorsque le bateau du marin britannique William Smith s'est dérouté pendant qu'il parcourait le Cap Horn. C'est à partir de ce moment-là que les îles ont été fréquentées par des chasseurs de phoques, prisées pour leur fourrure. Ces animaux ont pratiquement disparu quelques années à cause de la chasse. Aujourd'hui, elles sont totalement protégées, mais très peu d'entre elles peuvent être aperçues sur les Îles.

Climat des Îles Shetland du Sud

Les îles sont situées au niveau de 62º latitude sud, au nord du Cercle Polaire Antarctique. Curieusement, les Îles Shetland et Orcadas du Nord se trouvent au même niveau de latitude à l'hémisphère nord. Malgré tout, le climat y est assez différent. Son emplacement à l'intérieur de la Convergence Antarctique et sa proximité avec le Continent Antarctique les rendent beaucoup plus froides. Cependant, comparées à l'Antarctide, elles sont plus tempérées. Les températures moyennes sont de 1.5ºC en été, saison à laquelle il neige et il pleut.

Faune et flore

Nous pourrons y trouver des oiseaux de mer, tels que des pétrels, de labbes et plusieurs types de pingouins. En ce qui concerne les mammifères marins, on peut y trouver des phoques et plusieurs classes de baleines.

Lieux d'intérêt sur les Îles Shetland du Sud
Île Barrientos et Îles Aitcho

Îles dominées par des falaises où l'on peut observer des pétrels géants. Nous trouverons des pingouins et des éléphants de mer sur de nombreuses plages. Les îles Aitcho sont des îlots dont la vie végétale est formée par la mousse et le lichen. Entre les îles, les plus connues sont les Îles Barrientos, Emeline, Jorge, Rocas, Morris, Cecilia et Passage Roca.

Île Déception

Cette île en forme d'anneau est en fait le sommet d'un volcan qui se trouve en activité. Sur l'un de ses versants, il y a un passage étroit par où les bateaux peuvent entrer au cratère. Sur certaines plages, les eaux sont réchauffées par l'énergie géothermique du volcan encore en activité. Nous pourrons y découvrir les restes d'une station de chasse à la baleine du début du XXe siècle. L'Île Déception est le volcan en activité le plus important appartenant au bassin du Détroit de Bransfield. L'île possède de nombreuses lagunes thermales.

Hannah Point (Île Livingston)

Il existe une grande concentration de pingouins, phoques et pétrels. L'accès est restreint pour des raisons environnementales. L'Île Livingston est la deuxième île la plus grande des îles Shetland du Sud, elle se trouve au nord de l'Île Déception. Le relief de l'île est assez irrégulier et ses côtes sont assez élevées et il est assez difficile d'y accéder.

Île Demi-lune

Il s'agit d'une des îles Shetland du Sud, près de l'Île Livingston. Nous pouvons y observer une colonie de pingouins barbus et de cormorans, ainsi que des goélands dominicains et des petits goélands arctiques. Il y a aussi une petite station argentine, la Teniente Cámara. Cette île a été connue au début du XXe siècle en raison de l'arrivée des chasseurs de phoques.


Contactez Nous Réserver Télécharger PDF