Nord-Ouest Argentin en 24 Jours

Ce voyage par le Nord-ouest de l'Argentine, ne laissent rien au hasard, car ce que nous profiterons de cette excursion, sont les trois provinces les plus importantes du Nord Argentin. Nous dédierons une journée entière à la Vallée de Tafi, la véritable perle de Tucumán. Nous réaliserons du tourisme Aventure à Salta, fusionnant du trekking avec une promenade à cheval, par la jolie zone de Saint Lorenzo, à Grand Potrero.

Nord-Ouest Argentin en 24 Jours

24 jours - 23 nuits

Nord-Ouest Argentin en 24 Jours

24 jours - 23 nuits

  • Logement en Base Double avec Petit-déjeuner
  • Transfert IN/OUT Aéroport - Hôtel
  • Excursions groupées et privées
  • Guide espagnol et anglais
  • Billets des vols intérieurs inclus
  • Admission aux Parcs Nationaux, Réserves et Musées inclus
  • Coordination permanente
  • Repas pas inclus

Jour 1 - Connaître San Juan: Dique de Ullum & Cavas de Zonda

Accueil et transfert de l' aéroport d' Ezeiza à aéroport Jorge Newbery de Buenos Aires. Réception à l'aéroport de San Juan et transfert à l'hôtel.

Nous irons à la découverte des principaux centres d'intérêt de la Ville de San Juan, située au centre nord de la Vallée du Tulum. Cette ville a été pratiquement entièrement détruite en 1944 à la suite d'un tremblement de terre. C ' est pour cette raison que la ville de San Luis est l'une des plus jeunes d'Argentine. Dans cette ville nacquit Domingo Faustino Sarmiento, président d' Argentine et grand homme dans le domaine de l'éducation publique.

Les centres d'interêts les plus importants de San Juan sont le barrage el Embalse de Ullum, la Quebrada de Zona et la route du Vin. Au cours de notre passage dans la ville, nous pourrons visiter la maison natale de Sarmiento, maison unique en son genre vu qu'elle témoigne du style colonial de la ville. On y compte 9 salles, trois chambres de services et 2 patios comme la plupart des maisons de cette époque. Nous visiterons ensuite la Catédrale, à l'éffigie de San Juan Bautista. C' est une des constructions religieuses des plus modernes. La première catédrale a été construite en 1712 par la Compagnie de Jesús. La seconde, celle construite après le tremblement de terre date de l' année1979. Nous irons plus tard à l' auditoire Juan Victoria, un centre culturel par exellence, puis au Musée de San Martini, etc. Ensuite nous nous rendrons à la digue de Ullum et aux caves de Zonda, où nous dégusterons des vins de San Juan de première qualité.

Jour 2 - De San Juan à la Vallée de Calingasta, Barreal et la Pampa del Leoncito

Nous irons à la Pampa del Leoncito, et ensuite nous nous rendrons à l' Observatoire Astronomique et au Cerro Alcázar. Du chemin de montagne que nous prendrons, nous pourrons observer le Cerro Villicúm. Nous irons ensuite au village de Talacasto, en passant par la Quebrada de las Burras, Calingasta, et nous arriverons enfin à Barreal. De là, nous nous ferons cap vers la Pampa del Leoncito, un spot où l'on pratique le char à voile. Le terrain y est plus que propice vu que le vent souffle en moyenne à plus de 80km/heure. Le char à voile est une petit chariot monté sur 2 roues de voiture à l’arrière et sur une roue de moto à l'avant. Pour des raisons aérodynamiques et techniques, son fuselage et son mastil sont en général d'alluminium.

Ainsi le char est plus léger et se déplace plus rapidement. Pampa del Leoncito est également connu sous le nom de Barreal Blanco,structure géológique proche du village de Barreal, où l'on a crée une réserve naturelle. Il s'agit d'une surface de sol aride y craquelé qui s'étend sur 15 kilomètres de long et sur 5 kilomètres de large. Cette reserve était à l'origine le lit d'un vieux lac. Elle est dépourvue de végétation et ressemble à une énorme toile d'araignée. La vue est atypique et le regard se perd dans cette immense eténdue de couleur blanche. Nous pourrons observer le cerro de San Juan le plus haut: le Cerro Mercedario qui culmine à 6.772 mètres. Aprés déjeuner dans le Barreal, petit village aux allées de terre et centre touristique le plus important de la vallée, nous irons au complexe astromique El Leoncito. Il s'agit d'un observatoire situé au pied de la Cordillère, à 2.500 mètres au dessus de la surface de la mer, logé dans une Réserve Astronómique de San Juan d'une superficie de près de 70.000 hectares... un terrain ideal à l'observation des étoiles. Pendant le retour à San Juan, nous jouirons d'une une vue spectaculaire sur le Cerro Alkazar.

Jour 3 - Jáchal, Dique Cuesta del Viento et Rodeo

Petit déjeuner à l'Hôtel. Nous prendrons la route 40 en direction du nord de la province de San Juan, laissant derrière nous la rivière San Juan. Nous passerons par les villages Albardón, Matagusanos, Talacasto et le Cerro Villicúm pour arriver enfin à la ville de San José de Jáchal,où nous visiterons un musée dédié aux cultures autochtones. Nous bifurquerons ensuite vers l'ouest et nous dirigerons vers les contreforts de la Cordillère central via un chemin de montagne où nous découvrirons un panorama unique. Nous irons à Cuesta del Viento, site connu pour les sports nautiques comme la planche à voile, puis nous passerons à Rodeo, un petit village de montagne proche de Cuesta Viento del Dique, barrage hydroélectrique qui ressemble à un miroir d'eau turquoises.

Nous continuerons notre voyage à Pismanta, où se trouve la célèbre station thermale. Dans ce paysage aride apparaîtrons des oasis de végétation, l'un des plus beaux de San Juan. Les eaux thermales ont des propriétés curatives. Elles sont idéales et dites thérapeutiques. On leur prête des vertus de rajeunissement de la peau. La ville en général offre un climat ideal pour le traitement des maladies du type rhumatisme. Nous retournerons à la capitale San Juan via Las Flores et Bella Vista,et emprunterons un chemin sur les contreforts de la cordillère pour atteindre enfin le point le plus élevé de la zone: El Colorado. A Talacasto, nous reprendrons la route 40 et nous accéderons à San Juan.

Jour 4 - De San Juan à la Vallée Fertile et Vallée de La Luna, Ischigualasto

Petit déjeuner à l'Hôtel. Nous nous rendrons dans El Valle Fertil ( la vallée fértile) après avoir traversé le Sanctuaire de la Difunta Correa, dans le village de Vallecito, San Juan. Bien que non reconnue par l'Église catholique, une grande dévotion de la part des catholiques est rendue à cette sainte locale. Les adeptes attribuent à cette sainte des vertues miraculeuses. Considérée comme une Sainte, La difunda Correa est vénérée comme une déesse. Nous irons au Parc Provincial Ischigualasto pour découvrir la Vallée de la Luna et ses cinq saisons. Ce parc s'étend sur une superficie de 62.000 hectares et se trouve à 330 kilomètres de la capitale San Juan.

On y trouve un important patrimoine géologique et paléontologique à tel point que l'UNESCO l’a déclaré en 2000 Patrimoine Naturel de l'Humanité. Ischigualasto remonte à la période du Trias, c'est à dire à plus de 300 millions d'années et Ischigualasto est une représentation fidèle de cette époque où apparurent les premiers mammifères et les dinosaures. Sur ces terre, se trouve un des plus anciens dinosaures : l'Eoraptor Lunensis. Ses géoformes principales sont: El Gusano( le Ver),el Valle Pintado, la Cancha de Bochas ( le boulodrome), el Submarino (le sous marin), El Hongo ( le champigon) et Los Colorados. Dans l'aprés midi, nous retournerons à la Vallée Fértile où nous descendrons dans une hôtel.

Jour 5 - Parc National Talampaya, La Rioja

Petit déjeuner à l'hotel. Nous nous lèverons tôt le matin pour nous rendre dans la province de La Rioja laissant dérrière nous la province de San Juan. Nous irons à Villa Unión où nous pénètrerons dans le Parc National Talampaya. Villa Unión est un village de 6.000 habitants et se trouve dans une vallée entre la pré-cordillère et le formidable cordon montagneux de Famatina, à quelques 60 kilomètres du parc.

Talampaya est une réserve naturelle importante d'un point de vue archéologique et paléontologique. De nombreux fossiles y ont été trouvés comme par exemple le Lagosuchus Talampayensis, dinosaure de l'ére mésozoique. Pour résumer, ce parc est le produit des nombreux et intensifs mouvements techtoniques mélés à l'érosion survenue durant des millions d'années. Avec ses 215.000 hectares, le parc doit sa renommée aux incroyables staks de roche aux tons rougasses et au scpultures naturelles taillées au fil des années par le vent. On peut y voir de nombreux condors. Sur les rochers qui remontent à la période Triasique de l'ére Mésozoique, on peut observer les empreintes des premiers dinausores. Nous retournerons en fin à San Juan en passant cette fois-ci par la majestueuse Cuesta de Huaco.

Jour 6 - Chilecito, Cuesta del Miranda et Nonogasta

Nous quitterons Villa Unión pour aller à La Rioja en passant par la Cuesta de Miranda, site entouré par les Sieras de Famatina et les Sieras de Sañogasta. Cette route pentue est l'une des rares routes en bon état et relie Vallée de Chilecito à Cuyo. C'est le chemin incontournable pour aller de Chilecito à Villa Union. La Cuesta de Miranda a un paysage tacheté de différentes nuances de rouge. Le chemin se dessine entre les montagne et les canyon de la rivière homonyme Miranda. Il se termine comme une corniche entre les comble et les ravins. Avant d'entrer à Chilecito, deuxième plus grande ville de La Rioja, nous passerons par El Valle Antinaco, Los Colorados et Escondidos entre les Sierras de Velasco et les Sierras de Famatina. C' est une zone dédiée à l'industrie du vin mais aussi à la culture de fruits et de noies. Dans l'après-midi nous visiterons La Rioja capitale.

Jour 7 - Connaître La Rioja

Petit-déjeuner à l'hôtel. Nous visitrerons les points importants de la ville de La Rioja et nous irons ensuite au barrage “Dique Los Sauces”. Cette capitale, à l'esprit de village, organisa son centre ville autour de la Plaza 25 de Mayo où se trouve également la Casa del Gobierno de style gréco-romain qui compte sur un grand hall d'entrée et de nombreuses galeries et cours. En face de la place se trouve le Club Social où l'on peut voir des expositions. De l’autre côté se trouve la Basilique de San Nicolas de Bari de style byzantin. On pourra aussi visiter la maison de l'ex- gouverneur Joaquín Víctor González, une magnifique maison de style colonial et médiéval, qui date du milieu du XIXe siècle. De l'autre côté, nous visiterons le Temple de Santo Domingo, qui date de l'année 1623. Il a été construite en pierre par les indigènes. Ses splendides portes sont en bois sculpté de caroube. Ce temple acceuille le Musée d'Art Sacré.

Jour 8 - Charmes de La Rioja (La Costa Riojana): Sanagasta, Huaco, Chuquis, Anillaco...

Desayuno en el Hotel. Vamos a recorrer la costa riojana, de trata de las principales poblaciones de La Rioja. El mayor encanto lo brinda el cordón montañoso de la sierra del Velazco, que nos acompañara durante todo nuestro recorrido, encontrando lugares llenos de vida, colores, una paz que detiene el tiempo, el microclima que nos pone en contacto con la naturaleza. Las Peñas es el primer pueblo con sus casas de adobe sobre peñones de granito y la iglesia de San Rafael. Luego viene Agua Blanca, famosa por sus dulces caseros Sigue el pueblo de Pinchas, lleno de frutales, hortalizas y nogales. En sus tiendas artesanales, se pueden conseguir mantas de llama o vicuña.

Chuquis es conocida por que se encuentra el solar de Pedro de Castro Barros, actualmente es un museo regional. Continúa el pueblo de Aminga, con casonas, quintas y bodegas hechas con muros elevados de pircas. En su plaza principal está el Mercado Artesanal y la iglesia de La Merced. Una vez más sobre la ruta, alcanzamos a reflexionar sobre la alegría y la tranquilidad que se perciben en el aire de cada una de estas localidades. Llegamos a Anillaco, el más moderno de los pueblos de la costa riojana con calles de asfalto y grandes propiedades de viñedos ideales para degustar vinos de alta calidad o vinos pateros. Avanzamos hasta Los Molinos con sus fincas de nogales, olivos, almendros y membrillos. Sigue Anjullón, con la iglesia más bella de la costa riojana, que data de 1896, de estilo italiano. Más tarde está la localidad de San Pedro y finalmente Santa Vera Cruz, que está sobre la montaña. Sobresale en el viaje el Castillo de Dionisio Aizcorbe.

Jour 9 - Catamarca et Cuesta del Portezuelo

Pendant la matinée, nous ferons le tour de la ville de Catamarca. Nous visiterons la Basilique, le Paseo de la Fe, la Plaza 25 mai, le Couvent de San Francisco et le marché artisanal. Dans l'après-midi, nous voyagerons à la Cuesta del Portezuelo et au barrage Las Piquitas. La Cuesta del Portezuelo est long et merveilleux chemin sinueux qui atteint presque les 1700 mètres,et d' où l'on peut avoir une vue spectaculaire sur la Vallée de Catamarca que traversent la rivière Paclín et la Sierra de Ambato. Cette route a été immortalisé dans une chanson folklorique, la zamba intitulée Paysaje de Catamarca, jouée par le célèbre groupe de folklore argentin: Los Chachaleros. Pendant le trajet, nous connaitrons différents villages situés sur le bord de la route.

Jour 10 - De Catamarca à Tucumán

Petit déjeuner à l'Hôtel. Transfert à la terminal de bus de San Fernando del Valle de Catamarca. Accueil et transfert de la terminal de bus de Tucumán a l´hôtel. Après-midi libre.

Jour 11 - El Cadillal, Raco, El Siambón, San Javier et Villa Nougués

Nous partirons de la capitale de Tucumán pour réaliser le Grand Circuit, passant par les localités les plus représentatives de la province. Ceci, en prenant la Route National 9 pour entrer à Tafí Viejo. Nous nous détournerons dans le km 20 afin de visiter la Digue Celestino Gelsi, située dans la localité de El Cadillal et sa villa vacancière. Nous accèderons à ce lac de toute beauté qui possède 1400 ha, où nous pourrons voir les montagnes le bordant. Celle-ci, sont la conséquence, des dernières élévations de la Sierra de Medina, site idéal pour la pratique de sport d'aventure, tel que le kayak, ski aquatique, plongée sous-marine. Aussi, il est possible de réaliser du trekking dans les sentiers de la forêt et se rafraîchir dans les journées de haute température.

Notre parcours poursuit vers les villas de Raco et Siambón, la première est située à 48 km de la ville de Tucumán. Ses origines datent du XVIIe siècle, petite ville pittoresque qui est traversée par la Rivière Raco, et qui compte d'un club afin de pratiquer une diversité d'activités. À peu de kilomètres, nous rencontrons le Siambón, une autre merveilleuse localité marquée par ses doux reliefs montagnards verts en harmonie avec le ciel et ses jolies petites maisons. Ici nous trouvons le Monastère des Monjes Benedictinos, construit en 1955.

Après la visite par ses localités, nous dirigerons vers la cittè de San Javier, petit village situé à 1150 mètres sur le niveau de la mer, qui possède un endroit de détente en pleine nature. Nous pouvons pratiquer certaines activités dans le Parc Sierra San Javier tel que: le parapente, trekking, chevaucher, etc. Avant d'arriver au Parc, nous pourrons apprécier une zone de fantastiques résidences. Ensuite, nous visiterons le Cerro San Javier, duquel il seras possible compter d'une vue époustouflante des alentours ainsi que le Cristo Bendicente. Celui-ci a une hauteur de 28 mètres. Nous poursuivrons jusqu'à Villa Nogués, une localité aussi pittoresque, afin de retrouver une zone forestière de yungas (région où la température est élevée et se trouve reliée aux Andes) qui encadre cette splendide région. Par la suite, nous repartirons à San Miguel de Tucumán.

Jour 12 - Feria de Simoca, las Ruinas Jesuíticas de Lules & San Pedro de Colalao

Todos los sábados salimos al amanecer desde San Miguel de Tucumán para ir a la conocida Feria de Simoca, la gente va llegando de distintos pueblos cercanos en caravanas de sulkys y carros, a comprar, vender, intercambiar trabajos o sólamente para disfrutar del espectáculo que es la feria en sí, cerca del mediodía se prueba la gastronomia típica de la zona. Luego vamos hacia las Ruinas de San José de Lules.

Por la tarde vamos por los caminos rodeados de plantaciones citrícolas con el objetivo de ir a conocer a San Pedro de Colalao para disfrutar de sus sitios arqueológicos, senderos ideales para realizar extensas caminatas y disfrutar de actividades de turismo aventura. En San Pedro de Colalao se puede visitar la parroquia de la villa, el casco viejo, la plaza Leocadio Paz, la gruta de la Virgen de Lourdes y la reserva fitozoológica. En las proximidades se establecieron en otros tiempos de la antigua Cultura La Candelaria; San Pedro de Colalao debe su nombre de la época prehispánica, parcialidad pazioca denominada colalao (la desinencia ao, en lule, significa pueblo, kolal, significa jefe o autoridad principal). Durante el siglo XVII se funda la encomienda española San Pedro de Colalao y para fines del siglo XIX empiezan a edificarse las primeras casas de los criollos tucumanos. El pueblo está muy próximo a los Valles Calchaquíes, sobre la Quebrada del río Tipas, sus casas son de afines del siglo XIX y sus calles presentan árboles con moreras y tarcos y sus habitantes la gran mayoría son gauchos criollos.

Nota: La Feria de Simoca funciona los días sábados, el resto de los días vamos a visitar las Ruínas Jesuíticas de San José de Lules y a San Pedro de Colalao.

Jour 13 - Tafi del Valle, Ruines des Indiens Quilmes et Cafayate

Nous préparerons pour débuter cette excursion qui nous mèneras a Tafí del Valle, Les Ruines des Indiens Quilmes et en dernier lieu, nous arriverons à Cafayate. Pour y arriver nous devrons accéder a la Route Nationale 38, pour visiter en premier lieu, les Ruines Jésuites de San José de Lules, conformée par une chapelle et un couvent fondée par les jésuites, en 1670. Nous poursuivrons la route en passant par Famaillá et Santa Lucía, chemin qui nous mène a Tafí del Valle. Dans ce trajet, nous aurons l'occasion d'observer des plantations de cannes à sucres, d'agrumes et autres fruits. À peu de kilomètres, nous engagerons vers la Quebrada de Los Sosa, nous voyagerons par le chemin de corniche qui nous offre un panorama spectaculaire de la végétation forestière de Tucumán. Pendant ce temps, nous passerons par des contrées spectaculaires, comme El Indio, Fin del Mundo et La Heladera qui attrapent grâce a sa géomorphologie.

Nous continuerons l'ascension et au fur et à mesure que nous avancerons nous remarquerons les changements de paysages. Il apparaitra devant nos yeux une végétation beaucoup plus basse, entre saules, pins et alisiers. Ce qui donne un atout à la vue de vertes collines en contraste avec le ciel azur, en traversant les ruisseaux. Nous préparerons maintenant pour pénétrer dans la vallée qui nous offre une simulation de carte postale verte et immense devant nous. Ceci pour nous diriger à El Mollar, une cittè touristique de la province qui fut un site archéologique très important, où il s'est découvert les ruines d'une ancienne civilisation, datant de 300 a.C. Ensuite nous continuerons pour observer le Digue la Angostura qui donne l'impression d'être un magnifique miroir d'eau. Espace idéal pour la pratique de sports aquatiques et d'aventure.

Peu de kilomètres plus tard, nous apercevrons le village de l'entrée splendide, c'est ainsi que les Diaguitas (ancienne communauté aborigène qui habita les lieux) nommèrent l'endroit. C'est aussi la véritable signification de "Tafí". La-bas nous visiterons l'Église Jésuite de la Banda, un vestige colonial très simple qui date des débuts du XVIII ième siècle. D'ici nous poursuivrons vers Abra del Infiernillo, un chemin désolée qui se trouve entre la Vallée de Tafí et les Vallées Calchaquíes, ou il est possible de se croiser avec des lamas et moutons. Aussi, nous pourrons nous croiser avec des animaux en voie d'extinction: le Chat andin et le tatou. En traversant el Abra et cheminant vers Ampimpa, nous verrons les cardones, une espèces de balcon naturel de la Vallée de Yocavil ou Santa María d'où nous pourrons voir au loin le village de Amaicha del Valle. Ici habite l'unique communauté aborigène du nord-ouest, la culture Diaguita. Experts en élaboration d'accessoires artisanaux ainsi que pour leurs vins patero, alfajores (une sorte de bavarois), nougats et de lait caillé.

En Traversant la Rivière Yocavil, nous engagerons vers les Ruines de Los Quilmes, ce qui constitue les majeurs débris des installations précolombienne de l'Argentine. La dénomination est dû a leur défaite face aux espagnols. Ils furent donc obligé a parcourir des milliers de kilomètres jusqu'à arriver a Buenos Aires, justement à la localité qui porte aujourd'hui son nom. Nous visiterons le musée et par la suite la forteresse construite par ce peuple. Nous passerons par El Bañado, El Colalao del Valle. Continuerons notre trajet par le village de Tolombón pour arriver à Cayafate. Au fur et à mesure que nous avancerons nous apercevrons que les paysages arides qui nous accompagnaient, maintenant se transforme en champs et vignobles. Nous serons donc sur les terres de Cafayate. Nous passerons la nuit ici.

Jour 14 - Vallées Calchaquíes par Cafayate

Petit déjeuner à l’hôtel. Nous débuterons notre voyage à Cafayate en parcourant les Vallées Calchaquíes. Nous visiterons la Cathédrale De Notre Dame de Rosario. Nous pourrons apercevoir, dans ce magnifique panorama, la diversité de contrastes et de gammes de couleurs. Par la suite, nous visiterons les caves à vins les plus traditionnelles de cette merveilleuse cittè. Celles-ci sont entourées de collines et de vallées d’un vert impactant, étant l'un des aspects les plus remarquable des Vallées Calchaquíes. Grâce à son microclimat, nous retrouvons les caractéristiques idéales pour la production de vin Torrontés. Donc, dû à la température et humidité spécifique de la région, ce cépage nous permet de percevoir ses saveurs: fruitées et sucrées. Nous aurons l'occasion de déguster les vins de quelques caves des alentours. Dans cette localité, nous retrouvons aussi du fromage de chèvre frais. Le nom de la ville a été donné, en raison d’une tribu qui y était installée. La signification de celui-ci est " Sépulture des peines ". Ensuite, nous poursuivrons la visite au Musée Archéologique, endroit où l’on retrouve une grande quantité d’objets qui appartenaient à cette ancienne population aborigène. Cette dernière, a motivée plusieurs investigations, excavations, restauration et sont exposition pour le tourisme.

Par la suite, en passant par la Quebrada de las Conchas nous retrouverons un éventail de lieux attrayants ainsi qu’époustouflants. La Garganta del Diablo, l’Amphithéâtre (merveilleux endroit pour les festivités folkloriques et son magnifique éco qui permet un son parfait). Nous apprécierons également l’Obélisque, les Châteaux d’un rouge intense, similaires à ceux de l’époque médiévale. La Yesera avec sa formation sableuse d’une tonalité très claire. La Casa de los Loros, sa dénomination est dû aux orifices dans ses murs de pierres, qui permet l'entrée de perroquets durant l’été. Le Fraile, El Sapo et l’impressionnante Garganta del Diablo nommée ainsi par sa couleur et sa ressemblance à une gorge humaine. Tous ces espaces et endroits, nous émerveillerons par ses formes curieuses et surprenantes, lors de notre arrivée. Nous ferons un arrêt à Alemanía, village solitaire, impossible d’ignorer et de ne pas admirer ses vieilles maisons entre ses collines d’un vert typique de la région. Dans l’ancienne gare inutilisée présentement, nous pourrons observer des œuvres d’arts d’artisans, qui nous invitent à remmener un joli souvenir de cette localité.

Par la suite, nous préparerons à la descente par les Vallées, afin d’atteindre la Digue Cabra Corral, près de Coronel Moldes. Ici, la pratique de sports aquatiques est idéale. Ensuite, nous passerons par des localités agricoles telles que Le Carril, où l’on retrouve plusieurs industries de tabac, ainsi que des plantations de dattes, d’amandes et de pêches. De plus, nous passerons par l'agglomération La Merced, qui se distingue par sa propreté, et finalement par Cerrillo. Toutes ces régions appartiennent à la Vallée de Lerma. Selon les légendes, il existe des trésors provenant des mines, qui furent retrouvés après plusieurs années et qui sont préservés entre les collines. Nous continuerons notre parcours vers Salta, où l’on pourra contempler d’imposants paysages qui changeront tout au long du trajet. Nous apprécierons les magnifiques couleurs rougeâtres des collines, la couleur ocre du sol, le gris de ses pierres et le verdâtre de ses cactus. Nous ferons arrêt à Salta pour y passer la nuit.

Jour 15 - Connaître Salta

Notre Tour de Ville débuteras a la Plaza 9 de Julio où nous pourrons observer les merveilleuses couleurs que l'endroit offre ainsi que ses fruitiers et arômes que ceux-ci laissent échapper. D'ici, nous pourrons apprécier la véritable histoire de Salta, car aux alentours nous retrouvons les vieux édifices qui nous narrent les pas et cheminement de cette ville. Le panorama nous montre Le Cabildo (Mairie), la Cathédrale, Église de San Francisco, le Convento de San Bernardo de las Monjas Carmelitas (Couvent), entre autres. Ce dernier est l'un des édifices les plus anciens de la région et un de ses détails si remarquable est la porte d'entrée qui a été construite, par les natifs en 1762. Celle-ci est faites en bois de caroubiers finement tallée a la main.

Toutes les maisons dû a leur ancienneté, font aussi parti du patrimoine historique de la zone. Ensuite nous poursuivrons notre visite vers l'imposant ainsi que reconnu colline de la ville de Salta: La Colline de San Bernardo. Mais avant d'y arriver, nous nous promènerons par ses rues et apercevrons un monument nommée Güemes. Ce nom fut attribuer en raison du Général argentin, du nom homonyme, reconnue par ses idéals de liberté, dédains du matérialisme et son amour pour la Patrie. Nous arriverons ensuite au Parc Saint Martin, où nous retrouverons la station téléphérique, transport que nous utiliserons pour atteindre la Colline pour obtenir une parfaite vue panoramique de la vile et de ses alentours.

Par la suite, nous continuerons vers l'imposant et charmant endroit de la région. Ce dernier a été choisi et reconnu par les touristes grâce a ses merveilles naturelles et diverses activités: La Villa Veraniega de San Lorenzo, ou l'on retrouve la Quebrada, un site idéal pour vacancier et prendre du repos au bord du lac et apprécier la calme musique naturelle. Le chemin nous reconduiras vers d'imposants manoirs, jardins fleuris et châteaux, tous ceci, entourés de vallées et collines où il est possible de chevaucher, réaliser du trekking et des pique-niques en plein-airs. Par la suite, nous retournerons a la ville et passerons par le Marché Artisanal ou il est possible d'acquérir des petits souvenirs locaux. Par exemple: les tricots rustiques en laine de lama, des accessoires décoratifs en argent ou cuire, de la poterie,etc.

Jour 16 - Safari dans les Nuages, Salinas Grandes et Purmamarca

Nous effectuerons le même trajet que fait le Tren de las Nubes (Train des nuages) incluant les Salinas Grandes (Grands Marais Salant) jusqu'à Purmamarca. La première localité que nous traverserons est Campo Quijano, une région calme et sereine qui se distingue grâce a la Digue Las Lomitas. Les hauteurs et champs verts de la région nous offrent un paysage spectaculaire comme la Rivière Arenales (Río Blanco) dans le Elcon. Celui-ci est une commune traditionnelle dans la Vallée de Lerma, reconnue par ses portes d'accès vers la Puna, endroit par où passe les voies du Train des Nuages.

Nous continuerons en passant par Río Blanco, entouré seulement que de nature. Nous arriverons à Quebrada del Toro qui s'étend jusqu'à Puerta Tastil, petite ville précolombienne qui eut son majeur accroissement au XIV ième siècle. Ce qui est mystérieux avec cet endroit est qu'il disparu soudainement. Dans cette localité nous rencontrons a nouveau Río Blanco en bordant le chemin. La ville pré-hispanique de Tastil représente la "porte" d'accès a la Quebrada de las Cuevas, où nous retrouverons les Ruines Archéologiques de Tastil. Nous continuerons vers Abra Blanca (4080 mètres sur le niveau de la mer) jusqu'à Antonio de los Cobres. Ce dernier site est une petite ville qui se trouve approximativement a 4.000 mètres sur le niveau de la mer, fameuse dû à la célébration de la Fête Pachamama (Terre) ainsi qu'il représente l'endroit culminant et de majeur attrait de la promenade du Train des Nuages.

Nous continuerons par la Route 40 vers les Salinas de Sal, cette fois à Jujuy qui se trouve environs a 3.450 mètres sur le niveau de la mer. Celle-ci s'étende par la région nommée Puna Jujeña. L'origine de ces bassins salés datent d'environs 5 ou 10 millions d'années, époque où cet endroit s'est recouvert d'eau contenant une grande quantité de sel dû au mouvement volcanique, et peu à peu son évaporation laissa, en conséquence, cette étendue de Marais Salant Naturel. Nous descendrons par la Cuesta de Lipán arrivant a Purmamarca, situé au pied du Cerro de Los Siete Colores (Colline des sept couleurs). Nous retournerons a Salta ou Jujuy.

Jour 17 - Paseo de Los Colorados, Purmamarca

Día libre en Purmamarca. La breve caminata por el Paseo de los Colorados, nos brinda paisajes que nos muestran formaciones sedimentarias de color rojizo con figuras pétreas que la madre naturaleza ha tallado con el correr de los años debido a la erosión del viento y el agua. Este trekking se hace siguiendo el Cerro de los Siete Colores, que hizo famoso a Purmamarca, es de aproximadamente 3 kilómetros que van rodeando los cerros colorados, de ahí su nombre. En el camino nos cruzamos con ovejas, cabras y llamas, finalizando detrás de un poblado, cerca del cementerio.

Jour 18 - Quebrada de Humahuaca de Jujuy

Petit déjeuner à l'hôtel. Cette journée commenceras par la sortie de San Salvador de Jujuy vers Pumamarca pour connaître les Collines des Sept Couleurs et ensuite continuer notre itinéraire vers Salinas Grandes. Pour y arriver nous passerons par des petits villages comme: Yala, León, Volcán, Tumbaya jusqu'à Purmamarca. À Yala, le paysage nous séduit avec ses incroyables panoramas. Yala possède 6 lagons et une vaste arborée de lauriers et noyers, c'est une zone splendide.

Purmamarca en langue indigène veut dire: “Village de Terre Vierge", c'est une petite agglomération pré-hispanique nommée Site Historique National. Ses rues urbaines sont tracées en conséquence de le Église de Santa Rosa de Lima. Purmamarca à conservée sa culture et style coloniale. Dans la place centrale, nous y retrouvons une foire de produits artisanaux typiques: ponchos en laine de vigogne et lama, bracelets d'alpaga et argent, entre autres. Nous arriverons à Salinas Grandes qui s'étendent par Puna Jujeña, cependant nous en retrouvons aussi dans le territoire de Salta.

Ensuite nous reprendrons la Quebrada de Humahuaca afin de la connaître de façon détaillé. Elle appartient à la Province de Jujuy et est border par la Rivière Grande, au fur et à mesure que nous nous dirigeons vers le Nord. Celui-ci est le véritable lieu naturel d'accès à la Puna. La Quebrada de Humahuaca est aride avec de spectaculaires paysages et un patrimoine de culture pré-hispanique très vaste, ainsi se dénotent ces zones dans les village de Volcan, Purmamarca, Maimará, Tilcara, Huacalera, Uquía et Humahuaca. L'hiver est frai et sec, étant la saison idéale pour la visiter. Nous passerons la nuit à Tilcara.

Jour 19 - Caravane de Lamas, Tilcara

Petit déjeuner à l'hôtel. Aujourd'hui ce seras une journée très spéciale, car nous rencontrerons des lamas. Le lama est un fidèle compagnons des campagnards andins. Grâce à elle se transporte la marchandise aux travers de la Puna, vallées ou selves. À Tilcara les lamas sont domestiquées pour l'usage de chargements comestibles. Un système spécifique est utilisé afin de les adoucir et dominer, appelé "stimulation positive", ayant comme résultat des lamas soumis et docils. Nommée “Camélidés heights”, le lama est désigné comme un animal sacré pour diverses cultures pré-historiques et fut un emblème de richesse ou de noblesse. Il est une sorte d'identité et d'héritage culturel de Jujuy. Nous effectuerons aussi, par la suite, des marches vers les points panoramiques rurales, profitant de: parages distincts et visitant les habitants de la communauté. Nous apprendrons de leur sagesse ancestrale que l'homme "jujeño" dénote dans chaque activités culturel, qu'il réalise. Dans l'après-midi nous entamerons notre route vers La Quiaca.

Jour 20 - La Quiaca, Abra Pampa, Yavi et Villazón

Petit-déjeuner à l'hôtel. Nous visiterons la cittè et par la suite nous nous dirigerons vers Yavi, connue par ses chapelles historiques. La Quiaca se trouve dans la frontière avec la Bolivie, unie par un pont international avec la ville bolivienne de Villazón. Au début du XXe siècle, le ferroviaire arriva de Puna jusqu'à la frontière où un viaduc ainsi que la station limitrophe, furent construites, formé par trois arcs sur la rivière de la Quiaca. La Quiaca se développa avec le temps, acquérant de l'importance à la mi du XXe siècle. La Quiaca est un endroit transitaire incessant d'habitants des Hauts Plateaux Andins, avec leur vêtements typiques "puneña". Près de La Quiaca se trouve une autre ville aussi importante, dans le nord-ouest argentin, Yavi, riche par ses concepts historiques. Finalement nous traverserons le pont international pour connaître le Villazón, dans le territoire bolivien.

Jour 21 - Iruya, un village dans les montagnes

Petit déjeuner à l'hôtel. La corrida du bandeau est la seule corrida de l'Argentine et a hérité de la colonisation espagnole. Cela se fait dans le village de Casabindo dans la Province de Jujuy. La cérémonie a lieu dans la Quipildor le 15 août de chaque année, pour fêter l'Assomption de la Vierge Marie. Contrairement à la corrida en Espagne, le taureau vous ne blessez pas il, que vous devez retirer le bandeau. La tradition dit que celui qui parvient à enlever le bandeau du taureau doit jeter en bas, c'est la Vierge. Un véritable syncrétisme de 2 cultures différentes combinant en un événement original et inoubliable.

Nous sommes allés à Casabindo, 210 km de San Salvador de Jujuy, si nous sommes allés à La Quiaca, dormait à La Quiaca pour se rapprocher de la prochaine journée. Nous sommes arrivés au matin pour assister à la masse, offrant à la Pachamama et la procession dans les rues du village avec des images, coupés en quartiers et samilantes robes avec plumes nandu et hochets sur les jambes pour demander la pluie durant le mois de semis. À midi, vous pourrez goûter des plats typiques du Nord. Ensuite, nous sommes situés dans l'enceinte de la place, juste en face de l'église, fondée en 1690, qui conserve des peintures Cuzco pour observer l'affrontement amical entre les Cowboys et le taureau, afin d'enlever le bandeau et le donner à la Vierge. Moyen fin retour à San Salvador de Jujuy.

Option: Iruya de San Salvador de Jujuy

Dans la matinée nous partirons de San Salvador de Jujuy pour nous diriger vers Iruya. Pour ceci nous passerons par Iturpe et Chaupi Rodeo, petits cittè de Jujuy de paysages typiques du nord et de la région. Un de ces endroits pittoresque est Abra del Cóndor, qui se trouve à 4.000 mètres sur le niveau de la mer. Pour continuer, nous descendrons les 1.200 mètres, par une seule route et tout à fait rapidement les 19 kilomètres d'extension, que possède ce chemin. Nous pourrons profiter des changements de couleurs qu'offre la mère nature, en passant par les verts agrestes, le pourpre et sans oublier la rivière Colanzuli qui nous accompagne. Nous aboutirons à notre objectif: Iruya, coquin petit cittè qui parait être une extension de la montagne. Ce seras donc, le retour à San Salvador de Jujuy.

Jour 22 - Las Yungas, Parc National Calilegua: La réserve de biosphère plus importante de l'Argentine

Nous commencerons notre aventure par le Coureur des Selves et Yungas en visitant le Parc National Calilegua. Nous ferons un premier arrêt pour profiter un des circuits qui existe dans le parc, à partir des 475 m.s.n.m. jusqu'au 1700 m.s.n.m. Il existe trois sentiers à parcourir: La Mamota, La Herradura et La Lagunita, ceci, toujours accompagné d'un guide spécialisé du parc.

Nous observons des mammifères tel que les jaguars, tapirs, l'ours hormiguero, singe caí, hurons majeurs, mayuatos, coendú, tapetis, écureuils rougeâtres chauves-souris, tatous, marsupiaux, etc. Ainsi que des oiseaux tel que le dindon des monts, burgos, macareux, aigles, colombes, perdrix, surucuás, perroquets, colibris, boyeros (famille du merle), etc. Pour ce qui est des reptiles nous retrouvons des lézards et couleuvres. Amphibiens: crapaud marsupial, grenouille au ventre rouge et autres espèces de grenouilles. Pour ce qui est poissons, il es possible de rencontrer une abondance de mojarras, anguilles, tararira, etc. Il est commun d'entendre le nom "l'ours des lunettes", nommée par les gens de l'endroit: ucumari.

Les Selves Montagneuses se trouve sur les pentes entre les 500 et 1000 mètres. La végétation est dense et humide. Dans la cape arborée la plus élevée, plus de 30 mètres, nous retrouvons des lauriers, le horco molle ainsi que d'autres espèces de cèdres, noyers, etc. Dans une autre zone, a un peu plus de 20 mètres, il existe le chalchal, palo luz, chêne et tala. Aussi les arbustes et herbacées sont des plantes qui se développent sur la superficie ainsi qu'une quantité importante de lianes y epifitas (plante qui vit sur d'autre plantes). Dans le Parc National Calilegua s'observe diverses sortes de forêts où habite le pin de la colline, de manière irrégulière, la forêt d'alisiers et de quinoa qui atteint les 3000 mètres de hauteur.

Jour 23 - Lagunes de Yala & Thermes de Reyes

Nous partirons de San Salvador vers les Lagunes d'Yala qui se trouve à peine à 20 km de la cittè. Ceux-ci sont 6 lagons situé dans un imposant cadre naturel, entouré d'un vert exubérant, à une hauteur supérieure aux 2.000 mètres. Ils sont bordés d'une forêt d'alisiers et de pins. Nous monterons un chemin de corniche sans avoir passer d'abord par un site de pêche de truites. Les lagune font parti du Parc Provincial Potrero de Yala et appartiennent à la Réserve de la Biosphère, une des régions de tout l'ensemble du nord-ouest, à être protégée par Jujuy. Yala est idéale afin de pratiquer des sports d'aventures, l'écotourisme, ainsi que la pêche sportive. Cette région appartient à la zone de Los Valles jujeños et possède une grande similitude avec le Parc National Calilegua. Nous abandonnerons plus tard, Yala pour se partir vers Reyes, dans un pittoresque et singulier parcours, nous déboucherons au belvédère de Reyes où nous pourrons observer, avec une spectaculaire vue panoramique, la Quebrada homonyme.

Jour 24 - San Salvador de Jujuy - Départ pour Buenos Aires

Petit déjeuner à l'Hôtel. Transfert à l'aéroport de San Salvador de Jujuy. Accueil à l'aéroport International Ministro Pistarini “Ezeiza”. Fin de nos services.


Contactez Nous Réserver Télécharger PDF