Salta, Jujuy, Atacama et Potosi en 12 Jours

Un programma di viaggio attraverso Salta, Jujuy, Atacama e Uyuni molto completo, da non perdere nessuna delle bellezze naturali del nord-ovest. A differenza dell’ itinerario di 8 giorni, approfondiamo con maggiore intensità Atacama viaggiando verso il Pukara de Quitor, e riscoprendo in tutti i suoi dettagli l’Altopiano boliviano. Delineamo un viaggio attraverso Jujuy che serve a completare queste 3 destinazioni di risonanza mondiale, intraprendiamo un percorso lungo la Quebrada di Humahuaca e ci fermiamo a Tilcara per assistere all’incredibile Carovana di Lame.

Salta, Jujuy, Désert d'Atacama et Salar d'Uyuni en 12 Jours

12 jours - 11 nuits

Salta, Jujuy, Désert d'Atacama et Salar d'Uyuni en 12 Jours

12 jours - 11 nuits

  • Logement en Base Double avec Petit-déjeuner
  • Transfert IN/OUT Aéroport - Hôtel
  • Excursions groupées et privées
  • Guide espagnol et anglais
  • Billets des vols intérieurs inclus
  • Admission aux Parcs Nationaux, Réserves et Musées inclus
  • Coordination permanente
  • Repas pas inclus

Jour 1 - Calama - San Pedro de Atacama

Accueil et transfert de l'aéroport de Calama à l'Hôtel à San Pedro de Atacama.

Jour 2 - Désert d'Atacama & Lagunes Altiplaniques du Chili

 Petit déjeuner à l'hôtel. Cette fois, notre direction seras vers le village de Toconao, pour parcourir et connaitre avant tout cet oasis. Il se trouve a 2.500 mètres sur le niveau de la mer, où se distingue l'Église et la tour Campanario, la Quebrada de Jerez, endroit où les anciens habitants laissèrent leurs traces sous forme de dessins rupestres. Cette localité est la porte d'entrée du site prédominant de notre visite qui origine dans un lac de grandes dimensions sous une épaisse cape de sel. Cette agglomération s'étend à 100 km approximativement.

Une fois arrivé, nous visiterons le Lagon Chaxa, situé à la limite du Salar, lequel s'est adapté pour héberger plusieurs espèces de flore, par exemple la engrana salée, brea (arbuste typique du Chili ou l´on peut extraire un liquide résineux), entre autres. Sans oublier, les animaux tel que les hirondelles au cou noir, le flamant andin, le chilenito, mouette andine, playeros de Baird, pequenes et pollitos de mar tricolor. C'est un paysage qui contraste a la perfection avec la couleur du ciel et de ses nuages. Sans oublié que le Lagon Chaxa, fait parti de la Réserve Nationale Los Flamencos ( Les Flaments).

Pour continuer, nous borderons le Salar pour arriver a Socaire, un village précolombien, a 3.200 mètres sur le niveau de la mer et qui se divise en différents domaines: la ville, la région agricole et le quartier. Ainsi nous atteignerons une altitude de 4.000 mètres sur le niveau de la mer au Lagon Altiplánico (plateau de grande extension) Miñiques et Miscanti. C'est pour cette raison, que nous prendrons les précautions adéquates pour profiter pleinement de ceux-ci qui se créèrent il y a plus d'un millions d'années lors de l'éruption du volcan Miñiques. Donc, nous pourrons observer les différentes espèces qui nous accompagnent dans cette aventure: Flamants, tagua cornuda, canards juar-jual, caiti, jars guallata, nandou, lama, guanaco, renards, viscaches, vigogne, et alpaga. Cet imposant paysage se trouve entouré par volcans, reliefs montagneux qui font de l'emphase sur les collines Miñiques et Miscanti. Une fois terminé notre visite nous retournerons a San Pedro de Atacama.

Jour 3 - Geysers d'El Tatio

 Nous débuterons notre randonnée à l'aube pour réaliser l'excursion a Geysers del Tatio, qui se trouve dans la Réserve Nationale du Volcan Tatio, ainsi nous pourrons profiter de toute la matinée. La température de ceux-ci atteint les 85ºC et ils peuvent mesurer jusqu'à 8 ou 9 mètres. Simplement un spectacle admirable. Ces flots d'eau et de vapeurs se produisent lorsque les nappes d'eau souterraines prennent contact avec le magma du volcan. Ceux-ci se retrouvent a plus de 4.000 mètres sur le niveau de la mer. Bien sur que notre visite s'effectuera avec précaution à une distance considérable. Une fois que cette partie de l'excursion fut réalisée, nous profiterons des bains thermaux en nous relaxant dans les bassins de 40ºC.

À notre retour a San Pedro de Atacama, nous passerons pas lâgglomération de Machuca où nous pourrons observer les constructions de pisé et de paille. L'infime population de cette région se dédit surtout à l'agriculture et a la production de fromage. A quelques kilomètres se trouve le lagon La Salada où vivent de grandes communautés de flamants, canards et mouettes qui participent au spectacle de ces merveilleux paysages.

Jour 4 - Départ pour Salta

Petit déjeuner à l'hôtel. De la ville de San Pedro de Atacama nous prendrons un bus régulier vers la cittè de Salta. Réception au Terminal de Salta et transfert a l'hôtel.

Jour 5 - Connaître Salta

Notre Tour de Ville débuteras a la Plaza 9 de Julio où nous pourrons observer les merveilleuses couleurs que l'endroit offre ainsi que ses fruitiers et arômes que ceux-ci laissent échapper. D'ici, nous pourrons apprécier la véritable histoire de Salta, car aux alentours nous retrouvons les vieux édifices qui nous narrent les pas et cheminement de cette ville. Le panorama nous montre Le Cabildo (Mairie), la Cathédrale, Église de San Francisco, le Convento de San Bernardo de las Monjas Carmelitas (Couvent), entre autres. Ce dernier est l'un des édifices les plus anciens de la région et un de ses détails si remarquable est la porte d'entrée qui a été construite, par les natifs en 1762. Celle-ci est faites en bois de caroubiers finement tallée a la main.

Toutes les maisons dû a leur ancienneté, font aussi parti du patrimoine historique de la zone. Ensuite nous poursuivrons notre visite vers l'imposant ainsi que reconnu colline de la ville de Salta: La Colline de San Bernardo. Mais avant d'y arriver, nous nous promènerons par ses rues et apercevrons un monument nommée Güemes. Ce nom fut attribuer en raison du Général argentin, du nom homonyme, reconnue par ses idéals de liberté, dédains du matérialisme et son amour pour la Patrie. Nous arriverons ensuite au Parc Saint Martin, où nous retrouverons la station téléphérique, transport que nous utiliserons pour atteindre la Colline pour obtenir une parfaite vue panoramique de la vile et de ses alentours.

Par la suite, nous continuerons vers l'imposant et charmant endroit de la région. Ce dernier a été choisi et reconnu par les touristes grâce a ses merveilles naturelles et diverses activités: La Villa Veraniega de San Lorenzo, ou l'on retrouve la Quebrada, un site idéal pour vacancier et prendre du repos au bord du lac et apprécier la calme musique naturelle. Le chemin nous reconduiras vers d'imposants manoirs, jardins fleuris et châteaux, tous ceci, entourés de vallées et collines où il est possible de chevaucher, réaliser du trekking et des pique-niques en plein-airs. Par la suite, nous retournerons a la ville et passerons par le Marché Artisanal ou il est possible d'acquérir des petits souvenirs locaux. Par exemple: les tricots rustiques en laine de lama, des accessoires décoratifs en argent ou cuire, de la poterie,etc.

Jour 6 - Safari dans les Nuages, Salinas Grandes et Purmamarca

Nous effectuerons le même trajet que fait le Tren de las Nubes (Train des nuages) incluant les Salinas Grandes (Grands Marais Salant) jusqu'à Purmamarca. La première localité que nous traverserons est Campo Quijano, une région calme et sereine qui se distingue grâce a la Digue Las Lomitas. Les hauteurs et champs verts de la région nous offrent un paysage spectaculaire comme la Rivière Arenales (Río Blanco) dans le Elcon. Celui-ci est une commune traditionnelle dans la Vallée de Lerma, reconnue par ses portes d'accès vers la Puna, endroit par où passe les voies du Train des Nuages.

Nous continuerons en passant par Río Blanco, entouré seulement que de nature. Nous arriverons à Quebrada del Toro qui s'étend jusqu'à Puerta Tastil, petite ville précolombienne qui eut son majeur accroissement au XIV ième siècle. Ce qui est mystérieux avec cet endroit est qu'il disparu soudainement. Dans cette localité nous rencontrons a nouveau Río Blanco en bordant le chemin. La ville pré-hispanique de Tastil représente la "porte" d'accès a la Quebrada de las Cuevas, où nous retrouverons les Ruines Archéologiques de Tastil. Nous continuerons vers Abra Blanca (4080 mètres sur le niveau de la mer) jusqu'à Antonio de los Cobres. Ce dernier site est une petite ville qui se trouve approximativement a 4.000 mètres sur le niveau de la mer, fameuse dû à la célébration de la Fête Pachamama (Terre) ainsi qu'il représente l'endroit culminant et de majeur attrait de la promenade du Train des Nuages.

Nous continuerons par la Route 40 vers les Salinas de Sal, cette fois à Jujuy qui se trouve environs a 3.450 mètres sur le niveau de la mer. Celle-ci s'étende par la région nommée Puna Jujeña. L'origine de ces bassins salés datent d'environs 5 ou 10 millions d'années, époque où cet endroit s'est recouvert d'eau contenant une grande quantité de sel dû au mouvement volcanique, et peu à peu son évaporation laissa, en conséquence, cette étendue de Marais Salant Naturel. Nous descendrons par la Cuesta de Lipán arrivant a Purmamarca, situé au pied du Cerro de Los Siete Colores (Colline des sept couleurs). Nous retournerons a Salta ou Jujuy.

Jour 7 - Quebrada de Humahuaca d' San Salvador de Jujuy

Petit-déjeuner à l'Hôtel. Ce ne sera pas une journée comme les autres. Parcourir la Quebrada de Humahuaca, c'est découvrir un paysage avec une diversité de couleurs et de formes en nous remontant dans un passé géologique de plus de 60 millions d'années. Le chemin vers ce ravin témoigne de la richesse culturelle préhispanique et de la cohabitation avec les culturelles actuelles, donnant naissance à un patrimoine exceptionnel. Nous abandonnons San Salvador de Jujuy en commençant notre voyage à plus de 1.200 mètres sur le niveau de la mer. Le premier village que nous allons voir est Tumbaya, avec sa place et son église. Puis, nous continuerons jusqu'à Purmamarca, pour admirer la Colline aux Sept Couleurs, la Promenade de Los Colorados, la Place des Artisans et l'Église.

Nous continuons notre sentier vers le nord, sur le trajet nous pourrons observer la présence du Volcan del Yacoraite et la chaîne Los Amarillos. Une fois dans la localité d'Humahuaca, nous recevrons la bénédiction de San Francisco depuis l'horloge du Cabildo. Nous ferons l'ascension du Monument aux Héros de l'Indépendance et nous irons visiter l'église. Déjeuner et spectacle folklorique optionnels.

L'après-midi, nous entreprendrons le retour, en visitant Uquía et son église, qui possède un autel en or et de tableaux de Cuzco de Los Angeles Arcabuceros. Nous rencontrerons un artisan spécialisé dans la céramique puis nous irons dans une Réserve de Vigognes. Nous ferons un arrêt à Huacalera pour prendre des photos au Tropique du Capricorne et à Tilcara, nous profiterons des Ruines du Pucará, du Musée Archéologique et de l'Église. Nous ferons notre dernier arrêt à Maimará, pour profiter de la vue de la Colline connue sous le nom de palette du peintre et pour visiter son cimetière sur le flanc de la montagne.

Jour 8 - La Quiaca, Abra Pampa, Yavi et Villazón

Petit-déjeuner à l'hôtel. Nous visiterons la cittè et par la suite nous nous dirigerons vers Yavi, connue par ses chapelles historiques. La Quiaca se trouve dans la frontière avec la Bolivie, unie par un pont international avec la ville bolivienne de Villazón. Au début du XXe siècle, le ferroviaire arriva de Puna jusqu'à la frontière où un viaduc ainsi que la station limitrophe, furent construites, formé par trois arcs sur la rivière de la Quiaca. La Quiaca se développa avec le temps, acquérant de l'importance à la mi du XXe siècle. La Quiaca est un endroit transitaire incessant d'habitants des Hauts Plateaux Andins, avec leur vêtements typiques "puneña". Près de La Quiaca se trouve une autre ville aussi importante, dans le nord-ouest argentin, Yavi, riche par ses concepts historiques. Finalement nous traverserons le pont international pour connaître le Villazón, dans le territoire bolivien.

Dans l'après-midi nous prenons le train à Uyuni. Dépendant de la journée, nous prendrons le Train Expreso ou le Train Wara Wara du sud, dans la classe Exécutive. Le trajet du train qui part de Villazón, passe en premier lieu par Tupiza et ensuite par Atocha. pour arriver finalement à Uyuni, dans la fin de soirée.

Jour 9 - Uyuni, Colchani & Salar d'Uyuni

Nous aurons la possibilité de connaître les environs d'Uyuni, où nous visiterons le Cimetière de Trains. Un endroit plein de machines ferroviaires de date ancienne qui nous portent beaucoup d'années derrière quand la splendeur du travail des mines a inondé des chemins de fer la Bolivie. De cette manière, le premier chemin de fer a été Uyuni - Antofagasta à la fin du XIXe siècle. Ce chemin de fer transportait l'argent provenant des mines de Huanchaca. C'était le commencement de la route qui va aujourd'hui d'Oruro à Villazón. Quand ce matériel précieux s'est terminé, a laissé dans le chemin aux localités comme Atocha e Tupiza, qui dépendait du pas du train.

Nous visiterons Colchani, qui est un petit village dans les périphéries du salar. Celui-ci est la porte d'accès au Salar Uyuni. Son peuple indigène se dédie à l'extraction du sel, étant celui-ci un travail artisanal. Ils vivent dans une autre dimension dans le temps. Nous y retrouvons une station de train abandonné qui traverse le village. Colchani n'est pas une ville touristique mais elle fait partie tout de même des sites que l'on traverse à Uyuni. Nous apercevons des maisons sous l'état de l'abandon et ruines de l'époque où les trains fonctionnaient toujours. Les habitants peu à peu, s'habituèrent aux mouvements touristiques de la zone.

Pour débuter nous visiterons le Salar de Uyuni. Il se trouve pans les plaines des plateaux, où l'horizon réussi à atteindre l'infini. Ceci dit est le Salar le plus important et le plus vaste de la Terre, il représente une énorme mer de sel, dans un contexte naturel, jamais imaginé. Il donne la sensation d'être dans un lac congelé qui n'arrive jamais à sa fin, qui poursuit l'infini. C'est un désert tout à fait blanc qu'un jour fut la mer. Au coucher du soleil, les étoiles brillent dans un ciel profond, laissant le reflet de ses lueurs dans la plaine. Le temps se paralyse pour écouter le son du vent surgelé. Beaucoup pensent que le Salar de Uyuni et le ciel étoilé, se fusionnent avec la Terre, qui origine ainsi un cocktail de sensations indescriptibles. Le Salar de Uyuni embarque une zone de plus de 10.000 Km2, se trouvant à 3.660 m.s.m.n. La température annuelle ronde les –25°C durant la nuit et les 20°C durant la journée, générant un climat de hauteur, sec et froid. Il y à très peu de précipitations et une forte radiation solaire.

Jour 10 - Îles Sajchilla et Incahuasi

Pendant la matinée nous allons à l'île Sajchilla où il existe cáctus immenses, est une zone inexplorée. Nous connaitrons la île Incahuasi, qui dans la langue quechua signifie: Maison de l'inca. Elle se trouve en plein centre du salar. Nous prendrons notre déjeuner au restaurant de celle-ci. La île Incahuasi est escarpée avec une importante quantité de cactus de bonne hauteur qui grimpe les 10 mètres de haut. Nous aurons accès au sentir signalisé pour parcourir l'Île, profitant de sa végétation cactacée et du contraste du ciel. Les tables du restaurant sont faites de sel. Par erreur elle se connaissent comme la île del Pescado. 

Jour 11 - Potosí: Maison de la Monnaie et Couvent de Santa Teresa

Transfer dès la terminal de bus d'Uyuni pour prendre le bus à Potosí. Nous ferons un parcours par Potosí, la ville qui a été déclarée PATRIMOINE CULTUREL DE L'HUMANITÉ par l'UNESCO. Elle a été nommée par Charles V de l'Espagne au XVIIe siècle, comme la Ville Impériale de Charles V. Sa croissance a été mise en désordre et au XVIIe siècle a été considérée l'une de 3 villes les plus importantes du monde, près de Paris et Londres.

Nous visiterons l'Église du San Lorenzo et du San Francisco, construit entre les années 1728 et 1744, de style baroque métis, pour apprécier sa très belle façade impressionnante près de son musée, la Torre de la Compañía, el Arco de Cobija, la Casa de la Moneda, el Museo del Convento de Santa Teresa et le Marché Artisanal qui se trouve dans le quartier colonial. La Casa de la Moneda est le monument colonial le plus important de tout l'Amérique du Sud, construit entre 1750 et 1773, il a été destiné au traitement des minerais dans l'époque de la colonie. El Convento de Santa Teresa date de 1691, garde dans son intérieur une collection considérable de tableaux et des objets religieux de valeur appréciable. Les jardins avec des fleurs innombrables surélèvent la beauté de ses cours coloniales avec arcs de point moyen. Les religieuses qui habitent le couvent font des sucreries de massepain, en suivant la tradition de la colonie jusqu'à nos jours.

Jour 12 - Potosí

Petit déjeuner à l'hôtel. Transfert à l'aéroport de Potosí. Fin de nos services.


Contactez Nous Réserver Télécharger PDF